La fille qui te proposait de claquer ton SMIC mensuel dans un voyage top glamour

Parce que sur un vrai blog de fille à succès, il est impensable de ne pas trouver une rubrique « voyages » digne de ce nom qui te propose, avec l’aide de mécènes aussi généreux que désintéressés, de vider ton compte épargne afin de t’offrir les voyages et les week-ends les plus tendance du moment. Après tu seras peut-être complètement fauchée, mais au moins tu ne passeras pas pour une plouc aux yeux de tes keûpines loleuses, qui verront en toi la plus glamour des globe-trotteuses…


Comme tu le sais, j’adore les vrais blogs de filles.
Un jour, je serai riche et célèbre grâce à mon propre blog de fille, et je pourrai mettre Phlegmon à la DDASS, Eva Braun à la SPA et échanger Loutre contre Jodie Foster. Je dirai merde à tous mes anciens amis, je cracherai au visage de mon banquier qui se traînera à mes pieds pour que je daigne lui placer dix mille euros sur un livret « A » tout pourrave, j’enverrai ma meilleure copine (qui s’appelle Purge) se faire voir quand elle essayera de me taper des sous (« tu te touches, Purge », je lui dirai, « commence par me rembourser les trente euros que tu me dois depuis 2003 ») et je pourrai enfin me tenir debout à la proue d’un énorme bateau en acier, vêtue d’une robe toute éthérée qui fera des vagues dans la brise, en hurlant que je suis la reine du monde (et que vous allez tous mourir, bande d’enculés )

Oui, un jour je serai riche, belle, puissante et complètement mégalo.

Mais d’ici là, le chemin ne sera pas facile, et comme le disent toutes les blogueuses populaires quand elles essaient de justifier le fait qu’elles gagnent désormais leur vie à vendre des pixels creux à des charretées de grognasses:
« Pour en arriver là, j’en ai chié à un point que même un Haïtien unijambiste et orphelin ne pourrait pas imaginer, vu que déjà, pour commencer, j’ai habité dix-huit mois dans une CHAMBRE DE BONNE au sixième étage sans ascenseur dans le 17e arrondissement, j’avais même pas le chauffage au sol, ma connexion internet était de 56k, je m’habillais pas encore gratuitement chez Prada, mon maquillage quotidien bouffait le tiers de mon salaire de pigiste chez Marie-Claire et je devais PAYER pour obtenir un gloss à peu près potable! Alors tu compatis et tu fermes ta gueule, insecte. »

Foin de chambre de bonne et d’horribles Thénardier du cosmétique en ce qui me concerne.
Par contre, pour ce qui est de ramener du sponsor bankhâbeûl sur mon blog, pardon, mais ça rame sévère.
Tiens, prends les voyagistes, par exemple.
Sur un vrai blog de fille très fréquenté, je peux te dire que les vendeurs d’atolls et de week-ends de charme version « parties de chasse » en Sologne ( où qu’on fait aussi des parties fines, il parait, mais c’est moins connu) se bousculent au portillon. La blogueuse écrit un billet archi-flatteur sur la semaine que Thomas Cock lui a payée à Tataouine, les lectrices bavent de jalousie en sachant qu’elles pourront jamais se l’offrir, Thomas Cock en est tout raide de bonheur de se faire une telle pub pour trois kopecks et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

De mon côté, c’est pas demain la veille que le Club Mud viendra me lécher les bottes et se rouler à mes pieds pour que je daigne accepter quinze jours tous frais payés aux Maldives.
Non, moi déjà, comme je te l’ai expliqué, j’habite même plus à Paris, donc je suis d’office complètement hors-jeu.
En plus, avec mon lectorat microscopique, je suis pas précisément ce qu’on appelle « une blogueuse influente » (alors que Silvia, elle, elle claque des doigts et même Xavier Bertrand fait le beau pour avoir un sucre en chantant « I’m a big big girl in a big big world« ).
Mais comme il faut bien commencer quelque part, je te propose modestement de débuter par une publi-information top-méga-trendy, qu’après ça le Conseil Régional des Armoricains il va m’envoyer gratos en thalasso à Carnac et me payer trois semaines de bamboula druidique en forêt de Paimpont, je te le dis.

Donc, si t’es légèrement fauchée en ce moment et que t’as pas trop les moyens de te payer une semaine aux Maldives entre deux tsunamis, viens donc admirer les cailloux qui sont tout debout en Armorique, où c’est que j’habite désormais.
L’Armoricain est festif et taquin, surtout quand il est bourré un peu pompette. Tu dégusteras des crêpes salées (on dit des galettes) et des crêpes sucrées, tu pourras faire comme à Marrakech et prendre les autochtones pour des cons  en essayant de négocier le prix des menhirs en plastique. Tu pourras, en bonne petite parisienne sûre de sa supériorité culturelle et sociale, t’extasier sur les costumes typiques des vioques dans les villages reculés et sauvages où il n’y a même pas de détaillant Dior ou Chanel, et battre des mains comme une otarie follement enthousiaste à la vue des coiffes qui te feront immanquablement penser à une publicité soooooooo funny où trois indigènes édentées s’écrient « piiiirate » en vantant les mérites de plats traditionnels et complètement artisanaux du pays Bigouden  (car tu sais, toi, que les rumeurs qui courent sur l’origine du mot tipi’ak et qui prétendent qu’il signifie seulement « tapioca » en guarani au Brésil, ne sont que des commérages stupides). Tu pourras aussi t’amuser à chercher le fameux rocher où Arthur a planté son épée qui casse pas, et même assister à des soirées de folie au cœur de la forêt de Brocéliande en compagnie de dizaines de pervers à oilpé sous leurs robes blanches qui se trémousseront en braillant « par Belenos et par Toutatis, fais donc tourner l’ecstasyx« , qu’à côté les nuits à Ibiza c’est rien que des tournois de bridge pour retraités cacochymes.

Je précise que si tu réserves un hôtel, un emplacement de caravane, une chambre d’hôte chez la Mère Le Floch, un cagibi merdique dans un Formule 1 ou même une place au fond de l’étable d’un éleveur à Plumelec, je me fais fort de t’obtenir un rabais de 25% sur la Flûte Gana et le pain aux neuf céréales chez M’âme Nedelec (c’est ma boulangère).

….

Bon, alors tu viens, oui ou merde?

Publicités
Catégories : Tourista, fièvre jaune et crash aériens | Étiquettes : , , , | 32 Commentaires

Navigation des articles

32 réflexions sur “La fille qui te proposait de claquer ton SMIC mensuel dans un voyage top glamour

  1. « Thomas Cock en est tout raide de bonheur »…mouarf !

    tu crois que si onn lui demannde des « chocolatines », en toulousaing, eh bé elleuh nous sereuh ta madameuh Nedelec ?

    • ça me rappelle lorsque je suis monté à Paris en demandant à la boulangère des chocolatines. Elle m’a regardé d’un air …
      Je lui ai donc montré que des chocolatines sont ce qu’elle appelle des Pains au Chocolat et je lui ai même demandé si elle était vraiment du métier. Non mais, ne pas connaître un chocolatine, faut sortir un peu la paysanne de la ville !

      • Ben Loutre a testé le Kig ha farz l’autre jour au boulot, sauf qu’il n’y avait ni viande, ni légume, juste la farine et le saindoux…c’était assez spécial, à ce que j’ai compris. Je sais pas si Loutre a un côté citadin trop appuyé, ou si le saindoux nature ferait gerber même le paysan le plus endurci?
        (J’aime les gens qui montent à Paris, je t’aime donc)

    • Demande à Masa, je sais pas trop d’où il vient mais il s’est pris un vent à Paris avec ses chocolatines, alors…

      • Je viens de Bordeaux et oui un sacré vent. Bon maintenant ils connaissent les chocolatines à Paris. Faut bien qu’ils s’adaptent.

  2. T’as achevé de me convaincre avec « des soirées de folie au cœur de la forêt de Brocéliande en compagnie de dizaines de pervers à oilpé sous leurs robes blanches qui se trémousseront en braillant « par Belenos et par Toutatis, fais donc tourner l’ecstasyx ». Je sens que ça va être über shabby-chic.

    • Et attends, je t’ai pas parlé de la randonnée à cheval costumée que j’ai réservée pour toi en juillet: c’est une balade équestre à Brocéliande en costumes d’époque, tu vas faire triquer les chênes centenaires, habillée en Guenièvre, ma louloute…

      • Oooooh génial, j’ai toujours rêvé de pouvoir porter une paire de nichons sur la tête, comme Valérie Lemercier dans Les Visiteurs !

  3. Je veux bien venir visiter, surtout si on a des réductions à la boulangerie du coin .

  4. Jolie, la ligne de Cock.

  5. Les photos sont autorisées ou pas ?
    Non, parce que si je ne peux pas prendre de photos de ce peuple étrange, je ne vois pas trop l’intérêt de me déplacer, vois-tu. Surtout, si en plus, faut leur balancer des cacahuètes à l’occasion et être aimable.

    • Oui, oui, amène ton appareil, et si t’as un caméscope de beauf’, c’est encore mieux (n’oublie pas le bob « Ricard » et le marcel blanc, sinon c’est pas la peine de venir)

      • Le bob et le marcel blanc sont les deux premiers trucs que je mets dans ma valise, tu penses bien.

  6. dino

    Et y’a quoi à boire?
    Parce que pour l’instant ça manque un peu…

    • T’aurais pas des origines armoricaines, des fois?

      • dino

        Euh… pas que je sache… Moi je serais plutôt un peu comme Frida… une insulaire quoi….
        mais j’aime bien l’Armorique aussi…
        Alors t’offres quoi à boire? parce que t’as pas répondu à la question…

        • Rhum…Whisky…Porto blanc…attends…vin blanc…Cidre NORMAND…Cidre BRETON…Aaaah merde, il me manque l’essentiel pour un apéro fashion: des petits dés de légumes à tremper dans des sauces bio, histoire de sauver la planète tout en épargnant ses hanches divines. Faudra se contenter de chips.

  7. Zentrist

    Je viens que si on peut manger des sangliers comme dans Astérix d’abord.

    ( PS: « n’oublie pas le bob « Ricard » et le marcel blanc, sinon c’est pas la peine de venir ». Proverbe marseillais -> « Midi et quart, l’heure du ricard » )

    • Marseille, c’est pas cette grande ville qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Paris, étant peuplée du même (gros) pourcentage de connards?

      • Zentrist

        Roh, je ne répondrai même pas à une provocation aussi éhontée !
        xD

        (mauvaise expérience à Marseille ?)

        • En fait pas du tout, mais j’ADORE regarder les Parisiens et les Marseillais se foutre sur la gueule, que ce soit autour d’un match à la con ou pour une raison tout aussi consternante, et tout ça alors qu’en dehors de l’accent, ce sont tous de bon gros citadins et banlieusards impossibles à différencier ou presque.

  8. Madame contraire

    Je viens que si le safari se fait en véhicule blindé, pas question que je me mélange au bas peuple.

    • Avec gardes du corps garantis 100% Normands, donc extrêmement violents et sans limites morales quand il s’agit des Bretons.

      • Madame contraire

        Si tu ajoutes à l’invitation les mots « Rhum…Whisky…Porto blanc…vin blanc… » dans la même phrase j’accours. Une fois que j’aurai réuni mes ptites affaires dans mon Sac Longchamp. Of course.

        • Chérie, ici les gens boiraient de l’antigel s’il le fallait. Of course, qu’on peut rajouter rhum (Havana Club exclusivement) et Porto blanc. Le sac Longchamp, il est assuré?

  9. Moi je viens!
    Je découvre tes posts et trouve ton humour bien caustique plutôt excellent.
    Voilà.

    • Merci, viens donc.
      En espérant que tu tiennes bien l’alcool, vu qu’il semble que tu seras en bonne compagnie (ce blog compte déjà un certain nombre d’alcooliques chroniques parmi son petit lectorat)

  10. Wirat

    Super article, j’aime beaucoup ta touche d’humour, j’espere que tu seras très connu un jour. 🙂
    Et bien sur que tu ferras pleins de cadeaux à tes lecteurs.
    Bonne continuation 🙂

  11. Allison

    J’en peux plus de Paris, les filles sont de plus en plus pouffes et parfois je sens que c’est contagieux. Je veux boire, manger des galettes et roter tranquillement sur mon rocher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :