La fille qui tenait vraiment à te faire sentir sa très, très grosse gratitude (tu la sens bien?)

« On a l’air niais, comme ça, mais je vous rappelle qu’il faut être drôlement intelligent pour jouer des rôles de cons. »
Chantal Lauby, Aka Caroline Ingalls in « La petite maison dans la niaiserie »


Ma bouille d’amour, ma lectrice outragée, mon doux petit cornichon Malossol, ma lectrice à moi que j’aime.
Tu es merveilleuse d’assiduité. Ta fidélité quotidienne fait grimper les courbes de fréquentation de ce blog si rapidement qu’on croirait le graphique hebdomadaire de la cote de popularité du Président de la République (mais à l’envers).
….

Non, je déconne. C’est pas demain la veille que nous pourrons, Jean-Kevin et moi (Jean-Kevin est mon nouveau rédac’chef adjoint, c’est une décision unilatérale et parfaitement injustifiée) monter sur la capitale en classe bizenaisse afin de nous la péter cocaïne, liasses de billets, shooting avec mannequins anorexiques et verbiage pompeux bourré d’anglicismes sans queue ni tête (mais qui font so fashion, daaarling).
Nous sommes encore condamnés aux coquillettes-jambon Henaff-Vache qui Rit pour un petit moment, autant l’admettre et faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Malgré tout, ma coucourge, ma fashion addict, mon dindon gloussant, mon huître perlière abonnée à Envy (« pour la vie ») et titulaire des cartes de fidélité Etam®, Marionnaud®, Sephora®, Pimkie®, H&M® et Leader Price® (où tu fais tes courses une fois que ton SMIC mensuel a été englouti dans les suggestions tellement hype et glossy de tes modeuses favorites), malgré tout, laisse-moi te dire que je t’aime.

Ma dinde adorée, j’ai très envie aujourd’hui de te dédier ce grand moment de télévision.
Tu le mérites.


Publicités
Catégories : Développement personnel et recherche du bonheur (c'est ça...) | 29 Commentaires

Navigation des articles

29 réflexions sur “La fille qui tenait vraiment à te faire sentir sa très, très grosse gratitude (tu la sens bien?)

  1. Je tiens juste à dire que le pâté Henaff, c’est la chose la plus dégueulasse que j’aie jamais mangé.

    C’était un message à caractère hyper-informatif.

    • Merci.
      C’était une mise au point plus que nécessaire.

      • J’ai vu que tu essayais lâchement de me bannir de chez Jibé et en conclue que tu cherches la merde.

        • Au fait, est-ce Frida et moi t’avons apporté de gentils lecteurs avec notre langage imagé d’hier?

          • Bah écoute, on a pété un score, c’est clair, les mots-clés que le mouchard me rapporte fidèlement sont:
            – « zoophilie » (ahem…)
            – « qu’est ce qu’un marc dorcel? » (faut sortir un peu, mon petit)
            – « fille qui jouir » (sic)
            – « velues coucougnettes » (bleêêêh)

            Je suppose que dans cette liste honteuse, il y a un peu de vous deux…

        • Dis donc, remercie-moi, c’est quand même plus valorisant d’être banni de chez JB que de chez Pandi-Panda (ça, c’est d’un ordinaire limite condamnable…) !

          • Ah, mais je n’avais pas compris ça, moi ! Je pensais qu’il fallait faire bannir l’IP du Vieux matou du blog de Miss Pendra-pendra pas.
            Du coup je lui ai envoyé un mail ordurier signé Vieux Félin et j’ai mis des liens vers tous ses blogs.
            C’est ballot.

            • Tu déconnes?
              Remarque ça peut être marrant.

              • Mouahahahaha!
                T’as un bon avocat, ma chérie?

                • Il bluffe.
                  J’ai rien avoir avec Miss Panda, moi. Qu’elle retourne à son smokey eye et qu’elle me fasse pas chier.
                  La Chose, tu sais bien que ma soeur est avocate et qu’elle a « l’objection! » prompt. C’est un requin, j’peux dormir sur mes deux oreilles.

                  • Oui, j’oubliais, les frangines de la mort qui tue…
                    (je t’aurais bien vue avocate, toi aussi, ou toubib, mais c’est mon côté yiddish mame, ça…)

    • B0dysnatchers

      Alors je m’insurge, le pâté Henaff ça se laisse manger !

      Mais pas trop souvent.

  2. Merci.
    C’est vrai que c’est largement mérité (parce qu’on le veau bien).
    (mon petit cornichon, y a un truc entre toi et les cucurbitacés, non?)

    • Depuis qu’une partie du potager m’a fait l’honneur de venir loler par ici, eh bien oui, j’avoue: j’ai développé une certaine forme de tendresse pour ces grosses légumes.

  3. Jean-Kevin (troll)

    En tant que rédac’ chef adjoint nommé d’office, je saisis les syndicats au sujet de cette absence intolérable de cocaïne et de caviar.

  4. Tiens, ça me fait penser que j’ai oublié de renouveler mon abonnement à FHM.

  5. Tu nous dis que tu nous aime, et EN PLUS tu nous appelles « ma coucourge » et « ma dinde adorée » dans un seul et même message…C’est trop d’émotion !

  6. Je…
    Non, rien.
    Moi aussi, je suis une femme Barbara Gourde.
    (Soupir.)
    Et je le veau bien.
    (Pour moi ce sera un Black Russian, sinon. Merci.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :