La fille qui pleurait à chaudes larmes mais non, pas sur Jean Ferrat, darling

Parce qu’un blog de fille relaie toujours l’information cruciale au bon moment, comme les heures de régurgitation habituelles d’Anja Rubik ou la couleur du stérilet de Doutzen Kroes (oui, pour devenir un mannequin célèbre et envié, il faut avoir un nom imprononçable, sinon ça ne marche pas)…

Mon dindon rachitique, je sais pas si t’es au parfum, mais la merveilleuse communauté du chaud-bize est sévèrement endeuillée ce matin.

….

Non, pas Jean Ferrat, ma poule en peluche.
C’est fini, Jean Ferrat, on s’en tape, de Jean Ferrat. Dans ce monde où tout va si vite, il faut savoir rester à la page, chouchou, sous peine de n’être plus personne.
Parce que si tu n’as pas la bonne information au bon moment, tu peux dire adieu aux regards admiratifs, aux onomatopées émerveillées et aux propositions pornographiques qui pourraient éventuellement t’être destinées au cours d’un apéro branchouille dans un bar à tapas hype de la capitale.
Typiquement, si tu te mets à glousser, entre deux coupes de champagne, que « oh mon Dieu, la mort de Jean Ferrat m’a laissé comme un trou béant dans le dedans de mon coeur! », tout ça pendant que David Guetta himself mixe de la merde en arrière-fond et qu’un groupe de pipôles se partage quelques rails de coke à la table d’à côté en évoquant le dernier défilé Lagerfeld® et la récente blennorragie de tel mannequin incontournable, eh bien tu risques de passer pour la dernière des connes et de t’attirer une convergence désagréable de regards aussi froids et morts que ceux d’un banc de mérous.
D’abord parce que dans ton milieu fashion et glossy, tout le monde s’en contrefout, de Jean Ferrat, qui n’avait vraiment pas une gueule de sex-symbol, ressemblait vaguement à un mélange de José Bové, Jean Rochefort et Cavanna, et n’avait jamais participé à la moindre vente privée parisienne (est-ce que tu te rends seulement compte que ce mec n’utilisait même pas de samples dans ses morceaux, et qu’il écrivait des textes?).
Ensuite, parce que même si Jean Ferrat avait été un personnage relativement courtisé par les reines du girly et de la frivolité décérébrée, son décès serait déjà passé à la trappe (je te rappelle que ça fait 48 heures et que depuis, il s’en est passé, des choses, sans compter qu’il y a quelques jours c’était encore la fashion week, ma courge, et que Dita von Teese et Castelbajac, ils n’en ont strictement rien à foutre de Jean Ferrat).

Donc, ma caille, la nécro du jour, tu ne la liras sans doute pas sur les blogs où tu as l’habitude de te rendre afin de savoir si, oui ou non, la robe Yves Saint Laurent® que portait Lady Gaga te ferait ressembler à une tapineuse de luxe ou à Barbamama enceinte de quintuplés.
Nan.

La nécro du jour, c’est celle de Peter Graves, et mon cœur saigne, lectrice, parce que  j’étais une inconditionnelle de Mission Impossible, mais tu ne dois pas connaître, vu que contrairement à Sex and the city c’était une série télé avec un scénario dedans mais pas de marques comme Alexander McQueen® ou Jimmy Choo® à chaque plan.

Publicités
Catégories : Films, livres et chansons pourries qu'on télécharge illégalement | Étiquettes : , , | 71 Commentaires

Navigation des articles

71 réflexions sur “La fille qui pleurait à chaudes larmes mais non, pas sur Jean Ferrat, darling

  1. J’en étais aussi, inconditionnelle. Mon coeur saigne (en fait je ne savais même pas qu’il vivait encore…).
    Justement, Mission Impossible, je me faisais la réflexion hier que la version « 20 ans après » faisait finalement bien plus dépassée que la première version.
    Il fallait que ce soit dit.
    Ou pas.
    Et pourtant, que la montagne est belle, bordel de merde.

    • On aurait pu aussi s’amuser à expliquer à quel point les adaptations cinématographiques avec Tom Cruise sont à chier, mais c’était trop facile.

  2. Je retourne changer mon article qui parle aussi de la mort et je reviens commenter cet excellent billet foisonnant de subtil name-dropping.

  3. Ah merde… Quand Roger Gicquel est mort, j’ai parlé du Jim Phelps du journal de vingt heures. Si ce n’était pas prémonitoire, ça…

  4. Frida, sans voix

    Ah ben si je connaissais, ça a bercé ma jeunesse.
    Tiens, la preuve : tin tintintin tintin, tin tintintin tintin, tintintin, tintintin, tintintin, tintintin, tin, tintintin tintin, tintin tintin…
    Alors ?

    « Bonjour, Monsieur Phelps. Votre mission, si toutefois vous l’acceptez consisterait en… si vous ou l’un de vos agents était capturé ou tué, le Département d’État nierait avoir eu connaissance de vos agissements. Bonne chance, Jim.»
    Alors ?

    Lalala, lalala, lalala, lala…

    • On pourrait lancer un grand concours de génériques, avec en premier prix le kit complet de « Soumission impossible »: menottes, tenue de soubrette et martinet.
      Quelqu’un est preneur?

      • Pour le martinet, laisse tomber, j’ai déjà.

      • Frida, qui aime bien les masques

        Moi si je peux choisir, je préfèrerais la panoplie de zorro…

        Un cavalier qui surgit dans la nuiiiittttt…

        • « hors de la nuit », Frida… »hors de la nuit »…

          • Frida, gné ?????????

            J’ai quand même gagné le cheval ou bien ?

            • Bon, sérieusement, on la fait quand cette choré?

              • faut déjà choisir un thème musical.
                Tiens, j’en ferai le sujet de mon prochain billet.

                • Frida Pietragalla

                  Ah mais elle est choisie la musique, chérie…

                  Moskau, Moskau, wirf die Gläser an die Wand,
                  Rußland ist ein schönes Land, ho, ho, ho, ho, ho, Hej
                  Moskau, Moskau, deine Seele ist so groß,
                  Nachts da ist der Teufel los, ha, ha, ha, ha, ha, Hej
                  Moskau, Moskau, Liebe schmeckt wie Kaviar,
                  Mädchen sind zum küssen da, ho, ho, ho, ho, ho
                  Moskau, Moskau, komm wir tanzen auf dem Tisch,
                  Bis der Tisch zusammenbricht, ha, ha, ha, ha, ha

                  • Moi je pensais à PZK, sinon:

                    De la grande musique, des paroles qui resteront gravées dans le marbre, bref…

                    • Frida, finalement pas toujours d'accord

                      S’cuse !! Là dessus, je ne crois pas que je vais pouvoir faire quoi que ce soit… en tout cas en ce qui concerne la danse. J’aime pas trop les trucs mous…

                    • Je me range du côté de Frida. Je vote pour Moskau.

                      Lançons un vote, c’est de circonstance.

            • Ah c’est Tornado qui t’intéressait?
              Ton côté « amie des bêtes » me laisse songeuse, d’un seul coup.

        • On m’appelle?

          Ah, pardon, j’avais mal lu.

  5. Tiens, je connaissais pas son nom de la vraie vie.

    Consoles toi, je suis certaine qu’il a la classe même en cadavre, Jim.

    Sinon, moi, dans mission impossible j’aimais bien la blonde avec une tête de maitresse SM. Elle va bien elle?

    • Barbara Bain, je suppose? Celle qui jouait aussi dans Cosmos 1999?
      Elle n’est pas encore décédée, en tout cas (de là à te dire qu’elle va bien, je ne m’avancerais pas, si ça se trouve elle milite à l’UMP et elle est sous Deroxat depuis hier soir).

  6. Jean-Kevin (ex-troll)

    Elles ont souvent la blenno, les mannequins?
    (c’est pour recentrer le débat, vous partez tous complètement en couilles)

    • La blenno ça m’étonnerait, elles pratiquent heureusement le safe-sex (ou alors elles sont encore plus cons qu’elles n’en ont l’air).
      Par contre l’ensemble des pathologies consécutives à une privation chronique de nourriture, c’est certain.

  7. Euh…
    Nan, rien.
    (J’peux pas comprendre ton infinie tristesse..rapport au fait que j’étais encore en sixième y a 10 ans…)
    (et

    • Putain de jeunes…

      • Ouais, y’a plus de vieillesse.
        Va moucher ton nez, toi, tant qu’on y est.

        • Frida, qui n'aime vraiment pas s'arrêter

          Tu imagines… il ya 10 ans, il était en sixième, et aujourd’hui il est ici… c’est quand même un coup à se réconcilier avec l’Education Nationale, ça…

          • « il » …
            (merci Frida, je n’me sens absolument pas niée dans mon identité de jeune femme là; entre ma copine qui m’appelle « Bob » et ton com’…je touche le fond)

            • Frida, si Greenouille voulait qu’on l’appelle Roger, elle prendrait « crapaud » comme pseudo.

              • Frida, eh oh ça va hein

                En même temps, le pseudo, ce n’était ni grenouille, ni crapaud, mais green… comment savoir si je n’ai pas affaire à un passionné de golf ?

                • Frida, eh oh ça va bis, hein

                  Et de plus, étant donné que la biologie était ma matière préférée quand je frotais mes fesses sur les bancs de l’école, je crois me souvenir que les grenouilles sont autant de sexe masculin que de sexe féminin… idem pour les crapauds. Et si je veux en rajouter une couche parce que je suis Corse et que le Corse aime bien ramener sa fraise et ses gros sabots surtout quand on ne le lui demande pas, dans le temps je lisais deux blogs tenus par deux mecs, lecri2lagrenouille, et grenouillebleue… de toute façon vous avez fait tout ça pour m’humiler sur la place publique. Je vais de ce pas me pendre dans mon garage.

                  • Je ne pensais pas que le score de l’UMP en Corse t’affecterait à ce point, ma chérie.

                    • Frida, la corde, elle a cassé

                      ;-D

                      Les résultats sont manipulés. l’UMP est première uniquement parce que nous avons en deuxième position un petit gars qui s’appelle Gilles Simeoni qui représente une liste régionale de gauche, un parti nationaliste modéré en fait, qui a battu la gauche officielle qui arrive donc troisième… donc quand on sait compter (ce qui n’a pas l’air d’être le cas du gouvernement et des journlistes) et bien, la gauche est première… mais quand même oui, ça m’a foutu les boules de voir la Droite annoncer avoir la Corse dans son giron…
                      Désolée ma biche.

                  • Oui, chez les grenouilles y a des mâles et des femelles, et moi je suis pas franchement un mâle, en fait. Et c’est pas une excuse d’être corse ! (bon d’accord..peut-être que ça n’aide pas..)
                    Point d’humiliation en ce qui me concerne..mais je ne saurai me prononcer pour La Chose.
                    Allez, sans rancune ! 🙂

                    • Tiens, moi aussi je croyais que la grenouille était un mec. C’est le problème avec les gosses, on ne sait jamais très bien à quel sexe ils appartiennent (c’est pour ça qu’on les habille en bleu ou en rose).

  8. C’est un peu le bordel dans les commentaires, mais concernant la future chorégraphie, en dépit de vos critiques et de vos remarques acerbes, Frida et Vieux Félin, je garde PZK sous le coude pour une soirée bière tiède- pizza froide- vomi.
    Et je vous demande de vous arrêter.

  9. Bon sinon, vous êtes complétement schizo, tous. Marre de vous courir après sur toute la shadoko(pas)sphère… Toi, Vieux Félin, Grand Corleone et Eurêka. Pas que ça à foutre, moi.

  10. Ozi

    Ha, sympathique ce petit blog. Pas constructif comme commentaire, mais bref,, je m’en fou.

    Bonne continuation.

    • Le blog n’étant lui-même pas constructif pour deux sous, je prends ça comme un compliment et te claque la bise, Ozi.

      • Ozi

        Oui, oui. C’est un compliment. Ça peut paraitre étonnant, mais oui. Brefle.

  11. @Greenouille: Ne fais pas attention au commentaire de Jean-Bal sur les codes couleur, ma batracienne baveuse, il n’a pas vraiment les yeux en face des trous, ces derniers temps.

  12. speed hermann

    Rhôôpinaise…Je n’aurais pas du chercher.Je le savais.Tous chtarbés…Pfouu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :