La fille qui allait risquer sa vie chez les barbares pour une poignée d’endives

Edwige Feuillère est née à Vesoul.
Je te dis ça, c’est au cas où tu ne le saurais pas.
La Sainte Catherine, à Vesoul, c’est férié. On s’offre des cochons en pain d’épice avec un sifflet dans le cul.
Y’a aussi un festival Jacques Brel, à Vesoul. Qui a lieu, justement, au théâtre Edwige Feuillère (ça tombe bien). Avec plein de chanteurs amateurs qui viennent bramer que Frida, elle est belle comme un soleil , que t’as voulu  voir Vesoul (mais c’est parce que t’es un peu maso), et que chez ces gens-là, on ne s’en va pas, monsieur.

D’ailleurs c’est ce qui me fait un peu peur.
C’est pas que j’ai pas envie de me retrouver coincée pendant deux jours dans une ville de seize mille habitants avec un club de foot de quatrième division, hein.
C’est pas non plus à cause de leur pinard, dont l’AOC fait immanquablement penser à une série télé avec Chantal Nobel (et dont le générique inoubliable était vomi par Herbert Léonard).
Et c’est pas parce que le seul écrivain un tant soit peu célèbre du coin a pondu un bouquin dont l’adaptation cinématographique consistait, plus ou moins, à montrer une nana à poil en train de se tartiner de gadoue dans les marécages locaux pendant deux heures.

Mais en fait quand même, un peu.
Mon Big Boss pense que je vais lui ramener plein de gros contrats. Moi je pense que je vais ramener deux poids-lourds remplis d’endives et de patates transgéniques.
Mais bon, c’est aussi à Vesoul qu’on a inventé le Bélinographe, il paraît que c’est un ancêtre du télécopieur. D’ailleurs à Vesoul, ils se sont sans doute pas emmerdés à passer à la numérisation, ils doivent toujours utiliser les cylindres en cuivre et le tambour en laiton.

Allez, je te laisse, j’ai ma charrette à bœufs qui m’attend.
Je te ramène une saucisse de Morteau confite dans le gras-double à la crème?

Publicités
Catégories : Tourista, fièvre jaune et crash aériens | Étiquettes : , , , , | 20 Commentaires

Navigation des articles

20 réflexions sur “La fille qui allait risquer sa vie chez les barbares pour une poignée d’endives

  1. Aaaaah, ne va pas là-bas malheureuse ! Vesoul, c’est la seule ville où tu peux te perdre et mettre plusieurs heures à trouver la sortie, même avec Mappy, Viamichelin et un GPS. D’ailleurs, c’est même pas une ville, c’est la Quatrième Dimension !
    On ne veut pas te perdre, n’y va PAS !!!

  2. 1) Je lis « saucisse de Morteau » et « Cancoillotte »..ça me fait saliver, merci bien hein !
    2) Ayant grandi moi-même dans une « agglomération » comptant moins de 300 âmes…je n’oserai me permettre un quelconque commentaire sur Vesoul.
    3) Les Franc-Comtois sont des gens adorables

    • « La can-can-cancoillotte, c’est un met bien franc-comtois, tout en pelotant la Charlotte, on la mange avec les doigts ».
      Oui, adorables. Et d’un raffinement!

  3. ManU

    Je proteste !!!
    L’interprétation sublime de ce mythique générique par Herbert Léonard est un moment d’anthologie de la musique française. J’en ai des frissons rien qu’à y repenser.
    On ne peut salir impunément cette oeuvre. Les Dieux sauront vous punir de ce crime.

  4. Ce que j’aime chez toi, c’est la mesure et la pondération dont tu fais toujours preuve en toutes circonstances!!!
    Mais je confirme les dires de L’amiral : on s’y perd. En même temps, j’arrive à me perdre dans mon village au bout d’un an, alors je crois que je ne suis pas une référence…

    • « Pondération » est mon second prénom. On évoque d’ailleurs souvent ma tendance à glisser vers la surcharge pondérée.

  5. Frida de Bergerac

    Une nana à poil en train de se tartiner de gadoue dans les marécages locaux pendant deux heures ? Et pourquoi on ne me dit jamais rien à moi hein ???? En fait je crois que j’adorerais être à poil et me tartiner de gadoue, c’est un vieux fantasme, alors je veux bien aller à Vesoul moi aussi. Si en plus y’a à bouffer, ben considère que je risque de ne jamais revenir.
    Sinon moi je vis dans un bled de 4800 habitants et je trouve que c’est déjà trop…

    • Toi, tu sais que ma cabane armoricaine t’est grande ouverte, si d’aventure tu veux goûter aux galettes-saucisses du coin.

      Oui, il y a un sous-entendu salace dans ce commentaire.
      C’est tellement vendeur.

  6. Bon alors, as-tu caressé Vesoul endormie ? As-tu dormi dans le même hôtel que Mac-Mahon ?

    • Non, en ce moment je caresse autre chose, tu n’imagines pas comme j’ai la tête ailleurs.
      (Pour ce qui est de l’hôtel dont je t’ai secrètement communiqué le nom, il mériterait un dessin, voire une planche)

  7. sergai

    Ben quoi? C’est bon les endives!

  8. Groseille

    Une semaine déjà …
    Euh … vous ne pensez pas qu’ils seraient en train de nous séquestrer La Chose?
    Et s’ils demandaient une rançon?

  9. Toxico anonyme

    D’la came, d’la came, d’la came!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.