La fille qui allait finir seule, sans amies, et crever dans le ruisseau

Comme je te l’ai déjà expliqué, ma courge trépanée, je sais pas vraiment cuisiner.
C’est d’ailleurs pour ça, entre autres, que je ne pourrai jamais prétendre au titre de blogueuse fille influente et adulée, vu que sur les vrais blogs de filles qui déchirent leur slip, les taulières elles savent toujours te suggérer la meilleure manière d’enfiler ton majeur tartiné d’ail péruvien et de fines herbes biologiques  dans le rectum du poulet de Bresse (label rouge, élevé en plein air) que tu viens d’acheter chez ton boucher-charcutier du 15e arrondissement (tu sais, celui qui est juste en face de chez le fromager qui propose les crottins de Chavignol à douze euros la pièce).

Moi, j’avoue sans complexe qu’il m’arrive de faire cramer un steak haché Charal ou de retrouver des morceaux de coquille d’œuf dans mes omelettes au fromage râpé.
Du coup, quand j’annonce bien haut que l’envie me prend de cuisiner un truc qui sort de l’ordinaire (environ deux ou trois fois par an), Loutre me jette des regards comme si je sentais le poisson mort dans ma bouche ou que j’avais pris ma carte à l’UMP.
Loutre sait cuisiner tout un tas de trucs, même des tajines archi-complexes avec douze sortes de fruits secs et quatre viandes différentes, même des coulis de légumes dans des mini-cocottes en fonte qui ressemblent à des marmites inventées rien que pour Mimi Mathy. Alors tu penses bien que moi, à côté, ben ça fait pas la rue Michel.
Alors quand j’ai décidé de faire un rôti de porc avec du miel et de la moutarde, j’ai préféré jouer la prudence, histoire que Phlegmon ne me gerbe pas sur les pieds en regardant Les noces funèbres pour la douzième fois et que Loutre ne me menace pas de me péter les deux genoux avec une batte de baseball, pour changer.

Donc je suis allée faire un tour sur un forum de filles après avoir tapé « ne pas foirer son putain de rôti de porc » dans mon moteur de recherche préféré.

Les forums de filles, c’est comme beaucoup de blogs de filles: ça parle de fringues trop fashion, de recettes de cuisine trop épatantes, de régimes aussi efficaces que les deux doigts au fond de la gorge et de maquillage hypoallergénique, tout ça dans un scintillement  permanent de petits chatons animés, de nounours clignotants et de fées au regard tellement innocent que tu sais qu’elles vont finir sur TF1 dans C’est quoi l’amour spécial sodomie. Donc c’est fréquenté, basiquement, par un bon quintal de débiles légères qui passent leurs soirées à couiner des « kikou » et à braire des « lol » entre deux smileys dégénérés.
Par contre, pour peu que tu restes très basique dans tes questionnements et que tu te limites à des phrases simples composées (au maximum) d’un sujet, d’un verbe et (éventuellement) d’un complément, tu as de fortes chances de trouver des dizaines de bécasses qui se posent exactement les mêmes questions existentielles que toi sur les pertes blanches, le rimmel waterproof ou la cuisson du porc:

Moi, évidemment, j’ai voulu participer à la discussion, rapport au fait que j’avais ce rôti de porc en train de transpirer sa graisse dans le bac de mon frigo. Surtout qu’elles m’embrouillaient encore plus, avec leurs histoires de cocotte.
Alors je me suis inscrite sur le forum rien que pour pouvoir poster un message. Limite j’étais émue, parce que ça faisait un peu genre « intégrer une communauté », je me retrouvais enfin parmi mes paires, ça faisait presque Beignets de tomates vertes ou Le patchwork de la vie, sortez vos mouchoirs et vos rouleaux à pâtisserie.
Donc j’ai posté mon premier message.

C’était chouette de pouvoir communiquer, surtout que quelques minutes après, j’ai reçu un message:
« Bonjour. Minouche, Louloute, Cindy et Petit Trésor viennent de signaler votre message comme abusif et ne respectant pas la charte de notre forum. Votre message a été effacé. Votre adresse I.P xxxxxxxxxxxx est désormais bannie de notre forum. Bien cordialement. »

Voilà, alors non seulement je saurai jamais présenter un rôti de porc autrement que cru et empalé sur une épée en plastique rescapée d’un vieux costume des Maîtres de l’Univers, mais en plus j’aurai jamais d’amies.
Quelque part, la vie est dégueulasse.

Publicités
Catégories : La meilleure façon de foirer une omelette nature | Étiquettes : , , , , , , , | 55 Commentaires

Navigation des articles

55 réflexions sur “La fille qui allait finir seule, sans amies, et crever dans le ruisseau

  1. héé,
    faut mettre du lait dans la cocotte. Pas juste de l’eau. Si t’as une vieille bouteille de cidre éventée qui ne sait plus quoi faire de sa vie, tu peux la mettre dans la cocotte, aussi (avec le lait).
    Malgré cette astuce qui se refile habituellement en grand secret initiatique de mère à fille, je suis pas sure de pouvoir être ton amie vu que je sais pas comment fabriquer des smileys de Noël. Ni qui font caca d’ailleurs (si tu me révèle ton secret je te refile une recette hyper fastoche qui déchire, inratable même quand l’apéro dure 2 heures de plus que prévu).

    • Alors je te donne un tuyau, mais ça reste entre nous: tu tapes « emoticones humour pipi caca » (oui, à lire comme ça, ça fout un peu la honte, je sais) dans Google. Et là, tu es tellement surprise par la quantité de sites proposant des étrons animés que tu te tires une balle ou que tu te rues sur TF1 pour choper n’importe quelle émission animée par Cauet.
      Fais péter la recette.

  2. Petit visage jaune au sourire niais qui sautille sur place et applaudit.

  3. Lolilol, c’est tout ce que j’ai à dire.

    • Merci, ça a le mérite d’être constructif.

      • La copinaute est concise. Nan?

        • Grave non. La copinaute se répand sur quarante lignes à propos des hémorroïdes de sa tante Adeline, de la première dent de son petit dernier, des risques accrus de cancer du sein en cas d’utilisation de déodorant (quel que soit le déodorant, elle l’a lu quelque part) et du fait que si elle était toi, elle irait consulter en urgence, vu que ce que tu décris lui semble relever des symptômes classiques de l’AVC. Ou du cancer du côlon. Elle dit ça, elle dit rien. Elle rajoute un smiley violet qui envoie des bisous et elle signe.

  4. J’ai explosé de rire à la fin .

  5. Pingback: Tweets that mention La fille qui allait finir seule, sans amies, et crever dans le ruisseau | Le Pas Blog (de fille) -- Topsy.com

  6. Le truc qu’était bien, dans le fait de sortir avec une végétarienne, c’était que je me faisais pas chier avec cette saloperie de rôti : Les samossas quinoa-carotte-miel-sésame c’est quand même vachement moins compliqué à faire cuire qu’un morceau de barbaque…qu’en pense Loutre ? ^^

    • Loutre aime passer trois tonnes de viande rouge au barbecue. Loutre vient de Normandie, où l’on se goinfre de lait, de crème, de fromage mais aussi de l’animal qui les produit. D’ailleurs les ancêtres de Loutre faisaient mariner des bœufs entiers dans des litres de crème fraîche accompagnée de tonnes de lardons. C’est pour cette raison que la Normande est charnue et le Normand solide comme l’armoire du même nom.

  7. alg

    Je dois prendre mon courage à deux mains pour oser poster un commentaire en sachant que par comparaison et juxtaposition avec le votre, mon style d’écrire n’en paraitra que plus médiocre.

    Mais je sors quand même de mon statut d’admiratrice anonyme et silencieuse le temps d’un petit commentaire pour vous dire que je viens de relire ce post 3 fois tellement c’est drôle et bien écrit. A chaque nouveau post j’en profite d’ailleurs pour relire tout le blog. C’est une bouffée d’air frais, et l’espoir qu’avoir un vagin ET un cerveau ne condamne pas nécessairement à rêver d’effectuer une auto-ablation du chromosome X au vu de toutes les connasses qui peuplent habituellement le ouaib.

    Merci, donc, et je vous aime.

    • Le problème, c’est que quand on essaie de répondre à ce genre de commentaire, on a forcément l’air d’une lèche-pompes. Ou au contraire d’une arrogante tout juste bonne à se prendre un bon coup de pied au cul.
      Alors essayons une autre approche: si vous prenez plaisir à lire, c’est la cerise sur le gâteau. Moi je prends beaucoup de plaisir à écrire ces billets, qui sont autant un exutoire qu’une bonne occasion de me poiler un brin entre deux réunions à la con et trois virées chez Leader Price.
      Quant à la fin de votre texte, je vous retourne volontiers le remerciement. Et arrêtons les conneries à propos du style d’écriture: n’importe qui peut laisser un commentaire, sans se mettre à flipper sur l’accueil qui lui sera fait. A moins, peut-être, de confondre l’indicatif et l’infinitif sur douze lignes et de parsemer son texte d’onomatopées crispantes qui donnent envie de dépecer un animal à fourrure, petit et mignon de préférence.

  8. LaVioletteViolette

    Tu coupes le roti en tranches, ça te fait des steacks de porc.
    Sinon, j’ai pas de smiley qui brille sous la main, mais le coeur y est hein.

  9. greedoo

    Çà y est je suis amoureux. C’est la première fois que je te lis et j’adore bravo 😉

  10. Ouais les « copinautes » de forums elles aiment pas trop l’humour 2nd degré. Ou l’humour sans hihi ou smiley panda qui sautille.
    Je l’ai expérimenté, et ce qui distrait 5 minutes devient vite agaçant de bêtise.
    Et non, je ne peux pas t’aider pour ton rôti de porc. Si ce n’est l’acheter tout fait.

    • Y’a vaguement Picard qui propose des machins de ce genre tous faits, mais ça coûte un bras.
      Et pour ce qui est des « copinautes », oui, ton problème, c’est que tu as oublié les smileys. Une blague sans smiley, c’est pas une blague, ou alors c’est de l’humour nazi.

  11. Breizh'

    la table de ma cuisine (et mon ordi) sont inondés de thé : ça m’apprendra a exploser de rire la bouche pleine. J’adore, j’adhère et je suis en train de devenir fan (noooooooooooooooooon je ne fais JAMAIS de lèche, ça me gonfle, je dis juste ce que je pense). Voilà c’est dit!
    Maintenant, rapport au rôti de porc, j’ai une ou deux recettes inratables, même en cuisinant avec les doigts de pieds. A bonne entendeuse…

    • Je veux bien, si ça ne me prend pas plus de dix minutes à désosser, éviscérer et cuire.
      On met des choses alcoolisées dedans? Parce que là ça m’intéresse encore plus.

  12. Groseille

    Moi je crois que c’est le mot « gonzesse » qui n’est pas bien passé (je ne vois pas ce qui aurait pu choquer pour le reste)… Tu aurais pu faire un petit effort d’intégration quand même, c’est pas comme ça que tu vas te trouver des copines!

  13. Sandra

    C’est la première fois que je passe par ici et je viens de rire d’un rire bien franc, j’adore, je garde l’adresse.

  14. toxico anonyme

    Putain de bon shoot!!! Merci

  15. salut !
    Moi j’ai un blog presque de fille et je t’invite vivement à venir y laisser autant de commentaires que tu veux, jamais tu n’en seras bannie. En même temps sur ce « blog » il n’y a rien sur les mycoses vaginales, rien sur la robe avariée de Lady caca, pas de recettes de cuisine non plus (mes gosses se démerdent, ils n’ont qu’a chasser les yorkniches – ces petites choses laides et poilues qui trainent des vieilles décolorées confites dans le l’oréal)…par contre tu pourras y apprendre comment ne plus donner ton fric à Tatie Bettencourt ou ses pétropotes. En attendant je continuerai de trépigner chaque matin devant mon écran, espérant un de tes billets. Merci la Chose !

  16. Surtout que dans les Marc Dorcel, ils passent leur temps à sortir leur rôti du four, puis à l’y remettre, puis à l’en ressortir, puis à l’y reremettre, etc. A mon avis, ce n’est pas un exemple à suivre, la cuisson ne peut être que foirée…

    Merci en tout cas pour cette bonne tranche de rô… de rigolade, je reviendrai assurément ! (insérez ici le smiley de votre choix)

  17. Y’a pas un smiley perte blanches? (je suis arrivée ici grâce à un alignement exceptionnel de mots clés)

    • Putain, ça ça m’intéresse. Si j’arrive à combiner habilement des trucs sexuels et du « lol » avec du pipôle et de la fringue de merde, je pourrai bien finir par régner sur le monde et m’auto-proclamer « blogueuse influente ».

  18. Trop-Pique

    Je sors de l’anonymat parce que je suis la reine du rôti de porc, et que je veux bien te transmettre mon secret enfermé dans un coffre enterré au fond du jardin des voisins.
    La cuisson doit se faire à 180° maxi, parce que plus le four est chaud, plus le rôti est sec… De plus, tu mets échalotes et vin blanc dans le fond du plat, avec de l’huile d’olive un peu d’eau et de l’ail, et quand tu sers ton rôti, tu déchires la culotte de ta grand-mère… et le slip de Loutre. Woilà! (smiley vieux tampax)

    • Merci.
      Mais arrêtez de m’embrouiller, merde…180° maxi, c’est une température de four! Alors c’est four ou cocotte, bordel??? Ou bien faut rôtir la barbaque à 180° avant de la carboniser en cocotte et de la noyer dans le lavabo?
      (les culottes de ma grand-mère, paix à son âme, étaient indéchirables: sac de jute début de siècle provenant du fin fond de l’Ukraine, là où les paysans superstitieux clouent des chats vivants sur les portes et désossent les étrangers à coups de hache)

      • Trop-Pique

        FOUR!!!!!!!!! C’est clair comme ça???? Non mais j’te jure, (Marie-Thérèse , ne jurez pas!), bientôt va falloir que je décrive à quoi ça ressemble!! A la cocotte, c’est beurk parce que le gras il est pas grillé-moelleux… En ce qui concerne la noyade dans le lavabo, j’ai une liste si tu veux. (Mes respects à ta Grand-Mère, moi c’est plutôt des chouettes vivantes que je cloue sur ma porte tout en éviscérant le facteur).

  19. En dépit de mon engagement constant en faveur de l’Internationale des Jeunes Filles en Fleurs aimants les Livres et les Petits Lapins, des expressions telles que  » mon zhom » (ou « regarder la télé avec Chéri » ou « aller chez le gygy » ou « commencer les essais bébé » )me donnent envie de gerber mes macarons dans le tiroir de ma coiffeuse et de mordre dans le croupion de mon poney rose à crinière arc en ciel.

    • « mordre dans le croupion de mon poney rose à crinière arc en ciel »…

      J’adore.

      Et puis il est tout de même rassurant de constater qu’il n’y a pas que des végétariennes dans les rangs de l’Internationale des Jeunes Filles en Fleurs aimants les Livres et les Petits Lapins. On en sauvera peut-être quelques unes.

    • J’ai parcouru ton blog, tu ne m’en voudras pas…J’ai voulu cliquer sur le lien qui mène vers Miss Panda Penderie, mais j’avais oublié que mon adresse I.P est bannie de chez elle aussi.
      Quand je vous dis que je finirai sans amies…

  20. Mettre le roti de porc dans une cocotte avec du lait(qui recouvre entièrement le roti) dans lequel il y a: gousses d’ails, herbes de provences, thym, sel, poivre, noix de muscade. Tu attends que ca cuise et quand le roti est cuit normalement ca doit pas être sec…

    Plein de smileys trèfle vert pour ta future recette et un gros bisou pailleté (parceque je suis une fille et que les filles se sont des princesses qui font pas caca et qui pètent des paillettes)

  21. caly

    Si il vous arrive d avoir envie de parlé à quelqu’un je suis la,appelé moi aux 08 99 4… …..

  22. Merci, je découvre y ton blog, et je ris, ça fait du bien.
    Moi j’ai dit à mon homme aux alentours de 2 semaines de vie commune, après un gros ras le bol à force d’entendre « ah toi tu fais comme ça » que chez moi on disait si t’es pas content tu fais tout seul. Et ma foi ça a marché, et ça fait 6 ans, je devait vraiment être piètre cuisinière :s

  23. j’arrive là après être passée chez McMaman et, il fallait s’y attendre, je ne suis pas déçue! je crois que je n’ai jamais fait un rôti de porc de ma vie, même le poulet je l’achète déjà grillé et ne parlons pas du reste…
    je me mets en « follower » pour lire la suite, haa, quelle détente ces blogs de filles qui ne veulent pas être des blogs de filles…

  24. lulucecette te

    Putain c’est compliquè de se servir d’un four ?

    et t’as besoin de travailler ? la cotorep te donne rien ? la DDASS te laisse la garde de ton enfant ?
    On croit réver. Mais dans quel pays vis-tu ? En France ? ha oui mais non … c’est pas la France, c’est la Bretagne.
    McMaman est vraiment nulle

    • Ah ben je crois qu’on a retrouvé l’une des gentilles dames un peu simplettes qui s’échangeaient des recettes sur internet. En parlant de Cotorep (mais aujourd’hui ça existe plus, la Cotorep, madame, il faut dire MDPH), en parlant de la MDPH donc, est-ce que vous seriez d’accord pour me sponsoriser auprès des gourdasses légèrement attardées qui constituent votre cercle amical? C’est pour un futur billet sponsorisé sur les effets dévastateurs des sites féminins sur le quotient intellectuel de la ménagère de moins de cinquante ans…
      D’avance, merci, Lucette.

  25. Moi je suis soufflée (pas au fromage évidemment), j’ai toujours rêvé de faire ce que tu as fait mais ma mauvaise-bonne-éducation-culpabilisante-de-papa-maman m’en empêchait… Tu as fait sauté le loqué! Je crois que je vais enfin oser cracher mon venin et ma bile sale et puante sur toutes ses mémères sclérosées du PC. Merci! Libération!!

    • Pour le rôti, tu le met dans une cocote lambda, tu le fais juste roussir dans de l’huile + du beurre puis tu rajoutes: sel, poivre, ail gingembre selon ton gout. Tu recouvres le tout de lait de coco + 2 sucres.
      Tu couvres, tu fais cuire 20 minutes, (tu ajoutes un demi verre d’eau si le lait à trop diminué)
      et encore 25 minutes et il est prêt!

      enfin moi je trouves ça simple mais peut être que non…

  26. annaetnat

    chai pas cuisiner le roti de porc et j’ai pas de copines non plus – relation de cause à effet ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.