La fille qui avait failli se barrer dans un cinq étoiles à Marie-Galante

– Allô?
– Allô, c’est bien l’hôtel « JeBranleRien » situé sur la plage de SuceMoiLeGrosOrteil, aux Antilles?
– Oui.
– Ici c’est La Chose, je vous appelle depuis l’Armorique, où qu’on se caille un peu les miches depuis la fin du mois d’août dernier, rapport au climat océanique et à l’influence des courants et des vents marins de l’atlantique qui modère les variations diurnes et saisonnières des températures.
– Vous êtes bretonne?
– Non, parisienne, mais j’ai déménagé en Bretagne l’année dernière.
– Et ça vous plaît?
– Bah à part les cumulonimbus et tout le bordel, ouais, ça nous change. Avant on habitait là où les garçons de plus de huit ans portent des jeans qui donnent l’impression qu’ils viennent de faire caca dedans et des casquettes à l’envers, ils s’appellent tous Mouloud, Boubacar ou Kevin. Maintenant, on vit là où les garçons sont tous rouquins avec des oreilles décollées, ils s’appellent tous E’ouann ou Maelig et sont diagnostiqués alcooliques chroniques à partir de douze ans. C’est exotique. Mais je vous appelais pas pour causer triskell et Dan Ar Braz, mon bon. Je voudrais faire une réservation.
– Je vous écoute.
– Ben je voudrais réserver la suite grand luxe, celle qui est en pleine page de votre site ouaibe.
– La Suite J.R Ewing, autrement dit?
– Celle-là même. Avec le jacuzzi, le ponton qui donne dans la mer toute bleue, le mini-bar de quatre mètres de long et le lit de deux mètres cinquante de large. La grosse artillerie bling-bling.
– Pas de problème.
– L’iguane à poils verts qui se prélasse sur la terrasse, sur la photo, il est en option?
– Ah mais n’ayez crainte, il n’est là que pour rajouter un peu de piment à l’image, en réalité il n’y a pas d’animaux dangereux sur le périmètre de l’hôtel.
– Nan mais au contraire, il me plaît bien, on dirait Liliane Bettencourt. Et puis ma môme raffole des reptiles, c’est parce qu’elle est un peu bizarre, son rêve c’est de disséquer  une grenouille vivante, elle sera trop contente de faire ami-ami avec un dragon de Komodo cannibale.
-…..
– …..
– …..
– J’ai dit une connerie?
– Madame, comment vous dire? Nous n’acceptons pas les enfants. Nous sommes un établissement de luxe, vous comprenez? Nous avons dans notre clientèle des couples qui désirent s’offrir un moment de tranquilité dans un lieu isolé, paisible. Les couinements de ces…créatures rosâtres hystériques ne pourraient que nuire à leur quiétude.
– Mais nous aussi on veut du calme, bordel! Nous aussi on veut siroter des mojitos en se grattant paresseusement l’entrejambe sur un transat en teck à vingt mille balles! Tu crois qu’on en rêve pas, connard, de se barrer quinze jours sans la marmaille? Tu crois qu’on vendrait pas nos mères pour deux semaines sans Nintendogs? Tu crois pas qu’on en a ras la casquette de se fader Dany Boon et sa voix de quota Cotorep sur Piwi? T’as pas un baby-club, dans ton hôtel pour évadés fiscaux pleins aux as? T’as pas une gamine moldave payée en-dessous du SMIC et prétendument titulaire du BAFA qui fait les marionnettes avec ses doigts de 9h à 17h?
– (clic) Tût…tût…tût…
– Allô? Allô? ALLÔ???

Publicités
Catégories : Tourista, fièvre jaune et crash aériens, Varices, hémorroïdes et autres joies indescriptibles de la maternité | Étiquettes : , , , , , , | 28 Commentaires

Navigation des articles

28 réflexions sur “La fille qui avait failli se barrer dans un cinq étoiles à Marie-Galante

  1. Hôtel de luxe qui n’accepte pas les enfants, ils sont bizarre ceux là. J’ai jamais vu cela dans la bicoque 4* où j’ai bossé.
    Sinon, ils vous restent quoi comme destination ?

    • Ben on se tâte, soit on prend l’hôtel d’à côté, où ils sont moins cons, soit on prend l’Hôtel des Agriculteurs à Valognes.
      Franchement j’hésite.

  2. maxagaz

    Mais siiiiii !
    Dans un hôtel-spa, récemment, l’établissement est ouvert à tout le monde mais l’espace détente est interdit aux moins de 16 ans.
    Vu que tu te rends sur place UNIQUEMENT pour te prélasser dans de l’eau à 27 degrés et te faire masser les chevilles ou les cervicales au son de musique d’ascenseur, l’esprit est clairement affiché.
    No kids allowed…

  3. Oh, les chiens galeux !…

    Mais à propos de chiens, ça n’existe pas, des sortes de chenils pour enfants ? Des établissements spécialisés où on leur donnerait un BN de temps en temps et où on leur ferait faire une promenade trois fois par jour pour qu’ils fassent leurs besoins ?… Je demande ça, parce que je pourrais moi-même être intéressé.

    • Si je tombe dessus, je fais tourner l’info. Promis.

      • la_chieuse

        une colonie de vacances? j’ai gagné quoi?
        En plus c’est pile dans le thème pour rendre phlegmon moyennement médiocre comme n’importe quelle fiiiiiiiille de son âge.
        (je viens de chez VF, j’ai lu tout le blog en 2 jours, je te dis pas à la productivité de la centrale depuis lundi!)
        poutoux.

  4. Charles-Marie

    Je suis de tout coeur avec vous.

    Mais pas de vasectomie pour moi, merci.

    Ceci étant dit, si vous tenez vraiment à vous barrer vous la couler douce sans la marmaille, et que nos vacances coïncident cet été, on pourrait (je mets un conditionnel et je le maintiens) la récupérer pour quelques jours pendant notre séjour en Bretagne (mais du sud). Ca me ferait un stage (commando?) préparatoire de ce qui m’attend dans les années à venir.

    • On pourrait (j’approuve le conditionnel) te prendre au mot.
      Tu es dans la santé, donc tu as accès au lexomil, à l’alprazolam, au noctran (ah non merde, il est sur la liste des 77) et à toute la pharmacopée permettant de supporter Phlegmon au quotidien.

  5. Ash

    Passe un coup de fil à Silvio Berlusconi. Il a des bons plans pour des hôtels qui acceptent volontiers les enfants et en plus leur propose des animations « bunga bunga » super sympas.

    • Je sais que tu es assez partante pour les histoires de bunga-bunga en Mercedes avec des VIP, tu me l’avais déjà proposé, mais moi c’est pas mon truc, en fait.

      • Ash

        Tu prends tes rêves pour des réalités, vRp!!

        • Mais ma grande, c’est bien toi qui me colles au(x) blog(s) depuis des années en faisant régulièrement des allusions salaces et pas très fines?
          Ou bien mince, aurais-tu un double maléfique qui utiliserait ton identité virtuelle à ton insu? Je serais toi, je vérifierais, l’usurpation d’identité sur internet est quelque chose de si fréquent…

          • ash

            On a les fans qu’on mérite…

            • Les blogueurs qui prennent leurs lecteurs pour des « fans » ont des égos de la taille d’un melon transgénique (et souvent un niveau de connerie tout à fait respectable). Les lecteurs de blogs qui se qualifient de « fans », eux, sont des boulets dont le poids avoisine celui d’une baleine bleue morte d’une crise cardiaque.

              • Ash

                Quelle judicieuse idée de t’identifier ici au baleinier arrogant… avec toutes les interprétations symboliques et sexuelles que cette figure littéraire sous entend…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.