La fille qui venait de louper brillamment son permis de conduire

 

Hier, je suis allée passer mon permis de conduire pour la seconde fois.
La première fois, je la compte pas vraiment, parce que c’était vraiment un coup pour du beurre et il fallait le prendre comme un entraînement, comme l’a dit mon moniteur (qui était monté à l’arrière) juste à la fin de l’épreuve, avant de vomir sur mes pieds (l’examinateur, lui, est resté dans la voiture longtemps après que je suis partie, il sanglotait).
Pour ce deuxième passage, donc, je me suis levée à peu près au même moment que le Gweltaz, qui est le coq bipolaire de ma voisine (ma voisine est aussi ma boulangère, mais on va rentrer dans les détails, sinon on n’aura jamais fini). Loutre, dont l’urbanité n’est plus à démontrer, a eu la gentillesse de me déposer au centre d’examen, qui se trouvait loin dans la campagne, entre une déchetterie bien pittoresque et un élevage de porcs légèrement bruyant. 

Arrivée au moment où le jour se levait, le moniteur s’est avancé vers moi en faisant une drôle de tête, comme si je sentais mauvais dans ma bouche ou que j’avais exhibé un tee-shirt « Vive l’En Avant de Guigamp! » (qui est un club de football de la Basse-Bretagne, c’est pour ça qu’ils crachent dessus en Haute-Bretagne).

– Ben keske tu fous là, La Chose?
– On m’avait dit huit heures, alors…
– Mais non, tu passes pas avant midi!
– Ah ben ça c’est ballot…Loutre, amour…tu pourrais…

Mais c’est là que le portable de Loutre a sonné. On a vaguement entendu une voix très rauque et très colérique qui postillonnait des choses dans le combiné, et puis Loutre a raccroché et m’a regardée à son tour comme si je portais un tee-shirt « Ensemble tout devient possible« .

– C’était le Directeur de Cabinet. Comment te dire? Il vient d’arriver à la Préfecture, on lui a parlé des mails que tu m’envoies depuis ton putain d’iPhone avec des paires de fesses et des logos UMP détournés en LOL. Il apprécie moyennement, il me rappelle à la dignité de ma fonction et il te transmet bien des choses. Donc pour ce qui est de te ramener en ville en attendant ton exam’, tu te doutes bien que tu peux te toucher.  Je m’en vais de ce pas faire carpette pour t’éviter un assaut de la DST. Je te souhaite une bonne journée.

Du coup je me suis retrouvée un peu toute seule, alors j’ai rejoint tout plein de mômes acnéiques dans un préfabriqué pas chauffé, et j’ai passé le temps comme j’ai pu.
Les gosses, ils me regardaient en coin parce que j’étais la seule personne de plus de 25 ans dans la pièce. Au fur et à mesure qu’ils sortaient pour passer l’examen et qu’ils revenaient en chialant ou en fumant trois clopes en même temps, tout le monde a commencé à avoir très envie d’aller aux toilettes. Le problème c’est qu’il n’y avait pas de papier dans l’unique cabinet, dont la chasse d’eau avait dû tomber en panne un peu après l’élection de Mitterrand (la première, pas la deuxième). Donc très vite, on est sortis attendre dehors, à cause des désagréments olfactifs et tout ça. Mais dehors, y’avait le fumet de l’élevage de porcs voisin qui venait chatouiller les narines de tout le monde, alors finalement on s’est installés en haut d’une jolie butte verdoyante qui surplombait la déchetterie. C’était très bucolique.

Au bout de cinq heures, j’avais envoyé 251 tweets et posté 56 blagues de Toto sur Facebook, je sentais plus mon cul ni mes lombaires et c’était à moi de passer.
L’examinatrice, qui ressemblait à Tatie Danielle mais en plus sévère, n’a pas ouvert la bouche tout le temps que je m’installais. Je dois te dire que ça plombait bien l’ambiance dans la voiture (qui était un peu comme une Golf Bon Jovi, un ancien modèle où un chanteur chevelu avec une voix de fille était assis à côté de toi et braillait « Woaaah, we’re half way there, Woaaaah, Living on a prayer!« ).
Le reste, ben c’est un peu au-delà des mots.

 

 

 

Publicités
Catégories : Développement personnel et recherche du bonheur (c'est ça...) | Étiquettes : , , , , , | 35 Commentaires

Navigation des articles

35 réflexions sur “La fille qui venait de louper brillamment son permis de conduire

  1. Koh4i

    Ah ça! Quand tout est contre vous :/
    Tu n’avais pas vu dans ton horoscope? « signe: Lapin des neige: Attention, ne sortez pas de chez vous rien de bon ne se fera? »

    En tout cas courage, ça reste toujours un plaisir de te lire !

    • Et c’est toujours un plaisir d’aller passer le permis. Si, si. A force je commence à y prendre goût, la prochaine fois je pense que je proposerai un apéro pâté-cidre et on improvisera une rave party dans l’enclos des porcs.
      Hâte.

  2. magouna

    J’ai ri…..jaune car la même chose m’attend une fois que je ne serais plus dans un état gravide et pathologique.36 ans et c’était déjà l’archouma au code. Je devrais avoir droit au beatnik qui chante des chants bhajans en lévitation, aux cowboys du festiwest country sous jb frelaté et fromage de chèvre méchamment avancé. Bref j’ai peur.

  3. marmottine

    Putain le permis…LEGENDARY !
    1ère fois : raté pour cause de queue de poiscaille…pas moi, non : un connard trop pressé.
    2ème fois : 35 degrés, chaleur tropicale dans l’habitacle, très sympathique…mais jl’ai eu !

    • Et ta mère, elle met le chocolat dans le papier d’allu?
      « 2ème fois…mais je l’ai eu! « EH BEN PAS MOI, OK? Et aloooooooors?

      • Nan, ma mère n’est pas douée question papier d’alu (?)
        Et alooooors ? Bah, j’ai envie de dire, tant pis, partie remise. Au final, c’est plus que ça fait chier niveau finances et taf, sinon y’a pas mort d’homme (sauf si…☺).

        • Je n’ai encore tué personne, mais va savoir? Ca pourrait changer…
          (question taf, comme tu le sais, mon employeur me paye des déplacements en Première Classe pour Vesoul ou Plumelec, alors bon)

  4. Ahahah, la vioc qui traite le cheminotde plouc.. trop marrant!
    SI ca peut te rassurer (j’ai dû récupérer les ênes de Mere Theresa à sa mort, c’est pas possible), la premiere fois que j’ai pasé mon permis, j’ai roulé-créneauté-fayoté nickel, mais au moment de rentrer dans le centre d’examen (pour rentrer, donc), j’ai biglé et j’ai roulé sur la piste cyclable qui se trouvait à coté de la route (séparée par au moins d’2 mètres de pelouse, quans mm)… ALors, bon, la fausse bigouden, c’est quand mm pas de ta faute! 😀

    • Moi j’ai quasi-embouti le portail du centre d’examen, la première fois.
      Mais c’était au moment du départ, pas au retour. D’où le fait que mon nom soit désormais gravé en lettres d’or dans les annales de la DDE, tu vois, je suis pas n’importe qui: je suis la connasse qui l’a loupé dans les 30 premières secondes. Respecte-moi et apprends.

      • la_chieuse

        Pareil pour moi! J’ai oublié le clignotant en sortant du parking: éliminatoire. T’as l’air trop con quand tu expliques aux gens pourquoi tu es obligé de le repasser…

  5. J’ai rien compris…T’as croisé une fausse bigoudène bourrée et sous acide en robe du soir qui insultait un cheminot (elle serait pas la première) avant d’écraser une pute champêtre (en fait c’est Puta campestris L. son p’tit nom)(de rien, service) sur un pont mobile ??!?
    euh…je veux bien l’adresse de ton dealer en mp… 😀

  6. Ici c’est l’Armorique, ma chérie: si tu veux fumer des choses interdites, tu traverses la rue et tu sonnes chez tes voisins, sous réserve qu’ils aient moins de 50 ans.

  7. Frida Schranner ex De Bergerac

    Moi je l’ai passé à Mayotte, sur la Petite Terre. A l’époque, un seul stop, une seule côte, pas de feu… Le moniteur m’appelait « ma mie », il s’appelait Rachid, m’arrivait à peu près à la poitrine malgré ses talonnettes et m’avait demandé en mariage à mon père. J’avais 18 ans, et je l’ai eu du premier coup. Note que mon père m’avait appris à conduire à 14 ans, et que je conduisais déjà sans permis. Ben voui, y’a presciption, je peux avouer.

    La prochaine fois, tu couches, bordel, quelle femme resterait insensible à un cuni bien fait ?!.

    Sinon tu viens t’entraîner sur les routes corses avec moi. Une fois que tu auras descendu et remonté trois fois la route du village, c’est toi qui donne des leçons à l’inspectrice, crois-moi !!

  8. Anto

    Ah les routes corses … c’est un peu comme Marche ou Crève.

    Et j’ai eu mon permis au bout de la 3ème fois.
    1ère fois: stop glissé, l’examinateur n’a pas vraiment apprécié. (c’est devenu un peu mon truc maintenant)
    2ème fois: j’ai raté ma manoeuvre. (je les réussis toutes maintenant)
    3ème fois: je me suis trompée de route, j’ai raté mes deux manoeuvres (le créneau et la manoeuvre à l’arrivée), il m’a dit: « Si vous voulez votre permis, arrêtez tout ». J’ai coupé le moteur et je suis partie. Et je l’ai eu.
    Le permis ? Une légende urbaine, définitivement.

    • « Si tu arrêtes, j’annule tout ». OK, donc le coup du vrai-faux SMS, ça peut marcher avec un examinateur.

  9. Moi j’ai souris à l’examinateur, puis nous avons dansé sur Destinée (Guy Marchand ) et ensuite je lui ai fait croire que je viendrai le chercher à la sortie de Michou avec ma Cadillac rose. Mais je pense que tu t’en moques.

    Condoleances routières

  10. Je suis allée le chercher quatre putains de fois. La première fois, j’ai refusé une priorité. La deuxième fois, j’ai failli écrabouiller une mémé en prenant un virage un peu sec. Je me suis coltinée le même genre d’inspectrice de la mort la troisième fois : par dessus le marché j’ai du faire un créneau et je suis restée bloquée sur une route passante (ridicule). La quatrième fois, je pense que mr l’inspecteur a eu pitié de ma misère.
    Crois moi, tu les auras à l’usure.

  11. C’est fou le nombre de dangers publics qui se baladent avec le permis, apparemment.

  12. Quand j’ai passé mon permis pour la seconde fois après 40 leçons, et que je l’ai eu, mon moniteur a paru très stressé. Il m’a dit: ils vous l’ont vraiment donné ? Vous serez prudente!
    Quelques années plus tard, un jour que j’avais réussi à garer ma voiture à exactement un milimètre de la voiture de mon chef, sur le parking de l’entreprise (et que j’avais du sortir par l’autre portière en me contorsionnant, évidemment), j’avais constaté que tous ceux qui étaient en pause café s’étaient rassemblé à la fenêtre pour observer ma maneuvre. Mon chef était là aussi. Le soir, il avait absolument tenu à sortir ma voiture pour moi, j’avais trouvé ça plutôt sympa de sa part.
    Ce que j’aime bien, de nombreuses années plus tard, c’est que tout le monde se propose toujours pour conduire à ma place. Du coup, je peux boire ….

    • Je ne pense pas que Loutre se proposera souvent pour conduire à ma place quand j’aurai mon permis. Manière de me faire payer les années pendant lesquelles j’ai picolé puis ronflé comme une merde en toute tranquillité quand on allait en soirées…

  13. La chose j’ai un truc pour toi. Mon chauffeur m’a expliqué aujourd’hui que pour passer son permis ici, il faut s’inscrire dans une auto école qui charge 2800 roupies (en gros 50 euros) pour un mois, pour ça t’as 1/2 heure de cours par jour, et au final ton permis moyennant 1500 roup (25 euros) de pot de vin à l’examinateur.
    La conversation est venue après qu’on ait croisé une voiture auto école au pare choc avant endoncé et au phare arrière explosé, ce qui m’a fait rire évidemment (mais je ris de peu).
    Y a peut être un plan à mettre en place pour toi ….

  14. Par contre si t’es blonde, laisse tomber (je viens de passer 4 jours à Calcutta avec une copine blonde – je suis banalement chatain – et j’ai compris ce que ça voulait dire, dans la vie, d’être blonde. Dommage que j’ai les sourcils noirs, j’aurais pu me laisser tenter

    • Ah? Les blondes, ils les cuisinent façon Shai Korma? C’est à cause de leur poitrine forcément opulente, ou parce qu’elles sont intellectuellement supérieures?
      (Je suis brune, malheureusement, un mélange raté d’insularité caribéenne et de paysannerie polonaise à tendance talmudique…en gros ça fait pas du Pamela Anderson, quoi…)

  15. Bwaa le permis c’est the challenge ! je l’ai eu la 3 ou 4ème fois, tu vois je ne sais même plus trop tellement c’était pourri ! je me souviens au bout de deux fois de foirages je conduisais sans permis pour aller faire les ménages que j’avais trouvé à faire pour me faire quelques petits sous pour repayer des heures de conduite à la con ! je l’ai enfin eu mais pas sans mal !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.