La fille qui verrait bien Victor Novak dans une baignoire à Guantanamo

Parce qu’une blogueuse influente et fashion ne perdra jamais une occasion de te parler de la rentrée des classes de son petit prodige (généralement prénommé Enzo, Matéo, Cyclamen ou Romane)

De :     La Chose <ILoveEmileCombes@gmail.com>
À :     Josiane Blédur  <BernadetteSoubirouRules@ecole-sainte-fistule.com>
Objet :   La pointe de mon compas dans ton mamelon gauche
Date :    Mardi 09 août 2011 21:31:42 HNEC

Bonjour madame Blédur,

Je me permets de vous adresser ce petit courrier afin de vous informer d’un récent désagrément qui n’eut pas l’heur de me plaire, loin s’en faut.
Comme tous les parents d’élèves de l’école Sainte-Fistule, j’ai bien reçu la liste des fournitures que vous avez envoyée au début du mois de juillet, liste qui concernait votre classe de CE1, où ma fille Phlegmon fera sa rentrée en septembre (Lucifer ait pitié de vous, quelque part j’ai presque de la compassion).
La liste en question comportait trente lignes, ce qui en soi est assez inhabituel, mais comme je l’ai dit à Loutre, venant d’une école privée qui emmène des gamins de CP se recueillir sur la tombe d’un saint qui porte le nom d’un magasin de moquette, y’a plus grand-chose qui m’étonne.

Votre fameuse liste en poche, Loutre et moi avons fait le trajet, samedi après-midi, jusqu’au centre commercial le plus proche. Partant du fait que nous étions au mois d’août et que même les Armoricains les plus fauchés peuvent se payer un billet de TER jusqu’à Saint-Malo, nous comptions bénéficier d’une certaine tranquillité pendant nos achats.
Nous n’étions évidemment pas au courant de la présence du Cirque Baltringue sur le parking du centre commercial, encore moins de l’arrivée impromptue de Zohan Placido de la Banana et de ses quarante roulottes fraîchement revenues du pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer.
Résulat des courses, je dois vous avouer, ma petite Josiane, qu’il nous fut un peu difficile de trouver une place de stationnement, surtout que l’enclos des lamas savants était un poil trop près de la voiture et que quand je suis sortie, j’ai accidentellement balancé la portière avant droite dans la poire de l’une de ces sympathiques bestioles, qui m’a immédiatement craché à la gueule en retour (saviez-vous, ma petite Josiane, que quand lama fâché, lui toujours faire ainsi?).

Après avoir esquivé deux vigoureux jeunes garçons qui tenaient absolument à venir chez nous pour rempailler notre tondeuse à gazon, une vieille dame formidable qui nous promettait un avenir radieux contre cinquante malheureux billets, deux touristes anglais visiblement égarés (« Is this the road to saint-Etienne? » « No, this is the road to nowhere »), une poule unijambiste et un nain dresseur de furets, nous avons réussi à atteindre l’entrée de notre Carrefour® préféré.
Blindé, évidemment.
Entre les mères de famille obèses restées en Bretagne pour cause d’incompatibilité avec le PTAC de la voiture, les étudiants venus hydrater leurs dreadlocks au rayon »vins et spiritueux », les manouches en quête de moteurs d’avion à rempailler et les parents d’élèves perdus entre le rayon « cartables » et les sacs de granulés pour Prim’Holstein, je peux vous dire qu’on positivait collectivement, chez Carrefour®.

– Bon, j’ai dit à Loutre, je te lis les trucs et tu repères les rayons. Mmmm… « Une trousse, douze crayons de couleurs, douze feutres, deux gommes, quatre crayons HB, un taille-crayon avec réservoir ».
– OK, a dit Loutre, on prend quelle marque?
– On s’en fout, j’ai dit, prends des trucs complètement niais avec des nounours et des fées, Phlegmon adore les taguer avec un marqueur et les transformer en têtes de morts.

On en était au quart de votre liste, Josiane, quand on a commencé à se dire qu’il y avait quelque chose de pourri au royaume de Saint-Meriadec et de Mère Marie-Salomé.

– Attends, attends… « un compas », « un rapporteur »…l’édition cartonnée de « Calcul différentiel et intégral » ???
– Bah c’est sûrement un programme avancé…
– Mmmmmm…prends à gauche, là… « deux surligneurs jaunes », « trois cahiers grand format à grand carreaux »… « Face aux mensonges du Malin, de Benoît Croix Vé Bâton »???
– Ben ouais mais c’est une école privée, Lucette, tu savais ce que ça voulait dire quand t’as inscrit ta gosse, hein…
– Mais merde, et pourquoi pas « Les cent meilleures blagues pour Hanoukah » ou « Ma partie de Scrabble avec un Bodhisattva« ?

On a fini par venir à bout de la liste, Josiane, même si j’étais un petit peu énervée et que ça me faisait mal entre les fesses, et quand j’ai entendu la caissière me dire que je lui devais cent-cinquante euros, bizarrement, ma douleur a augmenté de deux ou trois crans, un peu comme quand on a des hémorroïdes après avoir mangé trop de burritos au tabasco.
En regagnant notre véhicule, on a encore croisé les deux gentils garçons qui se sont précipités pour offrir leurs services de rempailleurs de têtes chercheuses nucléaires, et aussi madame Zazou la diseuse de bonne aventure, et j’ai dit à Loutre que j’allais prendre un aller simple pour Zihuatanejo, que si on m’écoutait on pendrait tous les curés et toutes les institutrices à des menhirs après les avoir enduits de bave de lama, que personne ne m’aimait, que ça tombait bien parce que je n’aimais personne, et que je voulais mourir, et puis on est arrivés à la voiture et c’est là que Loutre a vu qu’un des lamas avait chié sur le capot.

Ma très chère Josiane, après toutes ces merveilleuses aventures au pays de la rentrée scolaire chez les ploucs intégristes du trou du cul de la Bretagne, comment te dire? J’étais déjà passablement stressée.
Alors tu te doutes bien, ma couille, que l’arrivée par la Poste de ton gentil petit mot ne m’a pas franchement aidée à reprendre le dessus:
« Chers parents, veuillez m’excuser pour l’inversion des listes de fournitures scolaires qui s’est produite fortuitement au début de l’été. Voici la liste qui concerne les CE1 (et non les CM2, gourdasse que je suis, ha ha!), vous constaterez qu’elle est bien évidemment plus courte et qu’elle comporte bien moins d’items. Bien à vous. P.S: Face aux mensonges du Malin reste sur la liste, bien entendu. »

Chère Josiane, je ne te dirai pas ce que tu peux faire de ton bouquin, mais tu te doutes bien que ça a un rapport avec ton anatomie, une réunion sexuelle avec les membres de l’Opus Dei et une boîte de vaseline. Tu peux y ajouter le compas et le livre de maths niveau Polytechnique pour faire bonne mesure. P.S: tu me dois 78 euros et 56 centimes.

Publicités
| Étiquettes : , , , , , , | 31 Commentaires

Navigation des articles

31 réflexions sur “La fille qui verrait bien Victor Novak dans une baignoire à Guantanamo

  1. Zihuatanejo… C’est au Mexique… Une petite ville sur l’océan pacifique. Tu sais ce que les mexicains disent sur le pacifique ?

    Laule sinon tavu.

    • Qu’il n’a pas de mémoire, Red. Qu’il n’a pas de mémoire (Andy).
      (putain je t’aime d’avoir retrouvé l’origine du bled, ma caille, c’était pas donné à tout le monde)

      • « T’auras l’impression d’être baisé par un train » a reçu l’Oscar de la meilleure menace en milieu carcéral alors normal… C’est une mine de dialogues cultes.

        • T’as bon goût, ma p’tite poule, et t’as encore plus le bon goût de le connaître par cœur, ce chef-d’œuvre.

  2. glamgoofygirl

    Je donnerais cher pour avoir un exemplaire de « Face aux mensonges du Malin ».

  3. Bel et Bon

    « I love Emile Combes »
    Mais lol, quoi!

    • +1, t’as une certaine culture générale.
      Par contre ton pseudo me laisse songeuse (égo démesuré? Fan de fromage plastifié?)

  4. Bel et Bon

    Non, manque d’inspiration.

  5. Alex

    « La pointe de mon compas dans ton mamelon »
    J’ai les poils qui se dressent et l’estomac qui se ratatine.

    • Le contraire m’aurait fait penser que tu te prénommes en réalité Kane et que tu es officier en second à bord du Nostromo.

  6. Greenouille

    Je suis pas d’accord avec Loutre; ma frangine a été dans le privé pendant 9 ans…on n’a jamais eu ce problème de prosélitisme catho (et qu’est ce qu’on se marrait aux kermesses de fin d’année avec les Le Quesnoy!!)
    Quant au calcul différentiel, je pense que Phlegmon risque de s’ennuyer…

    Ta liste de mots-clés, c’est le p’tit jésus en culotte de velours. Comment ça ma gueule?

    • Nous on se paye des Le Quesnoy à la kermesse mais ça me fait marrer moyen, en fait, j’ai toujours l’impression d’être dans une assemblée d’adorateurs de Cthulhu…

  7. Anto

    Heureusement que j’étais seule pour lire ce post, parce que j’ai laulé comme une poule.

    • Les poules laulent?
      (lépoullaul…ça fait onomatopée psychotique, ou nom Breton de finistérien bas de plafond…)

  8. Je viens de décéder. Sinon, Benoît Croix Vé Bâton, je me le garde pour si un jour je dois mourir attaqué par des vampires.
    C’est au moins aussi efficace que l’aïl, ce genre de truc.

    • Voire davantage, ail et pieux étant sujets à caution quant à leur efficacité…Alors qu’une simple photo du vieux Ben avec sa mitre et sa gueule d’empereur Palpatine…Feeeeaaar !

  9. Désolée, mais j’ai gloussé, et je glousse encore!
    Du coup, si tout le blog est comme ça, je crois que je vais passer ma journée à glousser! Puis-je?

  10. Martine

    Le petit père Combes, ça va ; Blédur, ça va ; Zihuatanero, ça va ; même St Moquette et Grégoire ça va ….

    Mais qui donc est Victor Novak ???
    J’ai d’abord pensé au fils caché de Kim Novak et Victor Mature, mais Wikipedia m’a révélé la profondeur de ma méprise.

    Merci la Chose : après Corinne Charby , je connais à présent Victor Novak.
    J’attends la suite avec impatience !!

    • Une question se pose tout de même… Victor Novak était il un prêcheur d’arrière-monde ?
      Il avait l’air plutôt laïc comme mec.

      • C’était un instituteur, en ce moment ça me suffit pour classer les gens dans la catégorie « casse-couille tout juste bon à se prendre un coup de gégène au fin fond d’une cave à Grozny ».

    • Victor Novak est à l’enseignement ce que Rocco Sifredi est au porno.

  11. Domino

    Bon Dieu, mais c’est bien sûr !
    La rentrée des classes !!
    En voila une excellente raison à rajouter à ma liste « Pourquoi je ne veux pas d’enfant » …
    Tu permets que je fasse suivre à ma mère ?

    • Je permets, par contre je n’assumerai pas la crise d’hystérie éventuelle derrière, ni l’envie de matricide qui suivra immanquablement.

  12. Ce billet me fait penser qu’il y a quelques mois, ma fille Strychnine, qui a le même âge que Phlegmon, est tombée sur ça (ne me demande pas comment….) :
    http://www.whokilledbambi.co.uk/2011/01/mariel-claytons-killer-barbies/
    J’ai immédiatement pensé à ta gosse, venue elle aussi de l’enfer, mais perturbée par les cris hystérique de ma progéniture qui venait de trouver la poupée de ses rêves, j’ai oublié de te faire tourner le lien…On en a tout plein à la maison de pré-décapitées, pré-démembrées….souvent les deux…on va se faire un petit atelier « activités manuelles » à la rentrée. Comme je suis sympa, j’ai pensé à toi….si Phlegmon s’ennuie quand elle aura transformé tous les petits animaux « trooooop kawaiiiiii » des ses affaires scolaires en choses mortes depuis 6 mois et qu’elle n’aura plus rien à disséquer, tu pourras toujours lui faire faire de l’art…..

  13. Pingback: La fille qui aurait pu faire de la réclame pour une eau minérale, tellement sa vie elle est saine | Le Pas Blog (de fille)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :