La fille qui avait des nouveaux voisins cannibales et coiffés comme Kim Novak

Parce qu’une blogueuse influente et glamour aime te faire partager le bonheur qui est le sien quand Claire Chazal, Marc lévy ou Jean-Marie Bigard viennent s’installer à moins de cent mètres de son propre modeste loft montreuillois, entre le nouveau siège social d’Attac et l’entrée des Nouveaux Robinsons (le supermarché bio équitable qui respecte l’ours polaire et  le paysan du Matagalpa)

Ayé ma courge, on a des nouveaux voisins.
Depuis le temps que la maison d’à côté était vide, on se doutait un peu que ça nous pendait au nez et qu’on ne pourrait pas éternellement regarder The walking dead avec le volume à fond sans entendre hurler derrière le mur mitoyen (en fait c’est seulement moi qui regarde The walking dead avec le volume à fond, Loutre est plutôt Question maison ou Le dessous des cartes, qui est une émission passionnante mais qui manque cruellement de zombies).
Bref.
Depuis quelques jours, il y avait une certaine agitation sur le trottoir, des voitures qui se garaient, des gens qui entraient dans la maison d’à côté, des bruits de perceuse et de la musique classique (je suppose que celui qui n’a jamais poncé un mur avec la Troisème Symphonie de Gorecki en arrière-fond musical doit avoir loupé quelque chose, c’est vraiment un morceau entraînant qui engendre la gaudriole et le rire bon enfant).

Après les bruits, on a eu deux ou trois jours d’accalmie et j’en ai profité pour faire mes dernières parties de jeu vidéo sans baisser le son, avec l’immigrant Serbe de Grand Theft Auto qui hurle à tout le monde d’aller pratiquer la sodomie au fin fond d’une maison close de Babušnica et qui tire au lance-roquettes sur les passants qui lui demandent du feu. Quand j’ai vu arriver les nouveaux voisins hier matin, j’ai compris que ce serait une idée moyennement bonne de les inviter à faire une partie avec moi.

Les nouveaux voisins, ils ont l’air d’être sortis par accident de la série I love Lucy et de le regretter un peu. Monsieur ressemble à Rock Hudson, mais en moche, et madame a peut-être des liens de parenté avec Shelley Duvall, sauf que Shelley Duvall est très sympathique et drôle. Je crois qu’ils sont Témoins de Jéhovah parce qu’ils ont tout à fait l’air capable de faire tes poubelles pour savoir s’il y a un mort récent ou un drogué dans ta famille. Je ne pense pas qu’ils votent pour le Front National, qu’il doivent sûrement considérer comme un parti de lopettes tiédasses, et je crois pas non plus qu’ils aient des enfants parce que sinon ils auraient déjà fait la une du Nouveau Détective à la page « drames familiaux à base de somnifères et de hache ».

Quand le camion des Déménageurs Armoricains s’est garé devant la maison et que trois armoires à glace ont commencé à décharger les meubles, Loutre, qui était en train de faire la concierge à la fenêtre, a crié:
– Lucette, ramène-toi! Tu vas adorer!
– Attends, j’ai répondu, je suis presque arrivée à décapiter la pieuvre géante phosphorescente à quinze bras de la fin du niveau soixante!
– Lâche ta console de mongolienne et viens, j’te dis, ta pieuvre à la con c’est rien à côté du canapé des nouveau voisins!

Et c’était vrai. Le canapé des nouveaux voisins, c’est comme si un mec de chez Monsieur Meuble avait descendu le Blob et la Créature du Lac Noir le même jour, et qu’il avait décidé de récupérer les dépouilles pour en faire un divan. Et la couleur, comment te dire? Ça te fait tout de suite penser à un épisode de l’Inspecteur Derrick , t’as un peu l’impression qu’on a ajouté le cadavre d’Horst Tappert à celui du Blob et de la Créature pour faire bonne mesure.

Ou alors ramasser les poubelles.

A peu près au moment où les déménageurs déchargeaient la table Louis Philippe (qu’allait sûrement trop bien aller avec le buffet Napoléon III et la descente de lit vert-de-gerbe), la porte de l’immeuble d’en face s’est ouverte et trois punks un peu fatigués sont sortis jeter un œil avec leurs adorables pitbulls. L’immeuble d’en face, on l’appelle le Cugêh des Kassos (c’est du breton, ça veut dire « le siège social des gens qui ont des problèmes avec les institutions caritatives telles que la DDASS, la CAF ou la Police Nationale »). Dans l’immeuble d’en face, il y a beaucoup de ces jeunes au crâne rasé ou avec des dreadlocks couverts de poussière que monsieur De Lagadec (qui est le chef de la chorale de la paroisse de Sainte-Fistule) n’aime pas beaucoup. Il y a aussi beaucoup de chiens très sympathiques, des rottweilers, des amstaffs et des boerbulls qui gardent fidèlement les canettes de bière Amsterdam Maximator de leurs maîtres pendant la journée, parce que les Kassos de l’immeuble d’en face dorment le jour, un peu comme les vampires (la nuit ils boivent donc toutes les Amsterdam Maximator que leurs chiens ont protégées contre les pillards du FJT du bled d’à côté). Les Kassos, même Ted Bundy les aime bien, il va toujours visser sa truffe dans la raie de leurs fesses pour les saluer et il s’entend bien avec leurs molosses, vu qu’ils passent leur temps à se renifler collectivement les parties en toute amitié.

– Qu’est-ce que c’est que ce bordel? a fait le punk n°1, un grand tout maigre qui s’appelle Yoann.
– C’est les nouveaux voisins, a dit punk n°2, on dirait des Témoins de Jéhovah (comme quoi tu vois que y’a pas que moi qui y avais pensé, hein)
– Ah oué, a dit Manu le punk n°3, putain trop la classe, leur plumard, on dirait une charentaise géante fourrée à la chantilly.
– Si ça se trouve, j’ai dit en ouvrant ma fenêtre, ils aiment bien électrocuter des chatons, aussi.
– Bah tu déconnes, a dit Manu.
– Nan, j’ai fait, j’ai même vu les déménageurs sortir un buste de Joseph Goebbels en bronze du camion.
– Sérieux?
– Sérieux. T’as vu leurs tronches? Je te parie que la semaine prochaine ils seront dans Ouest France dans la rubrique faits divers. En plus ils ont parlé d’aller emmerder le patron de l’épicerie du coin de la rue pour qu’il arrête de vendre de l’alcool, apparemment c’est contre leur religion.
– SÉRIEUX?
– Mais tellement.

Et j’ai refermé la fenêtre pour retourner changer la litière de Phlegmon.
Je sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit que dans quelques jours, la maison d’à côté sera de nouveau à vendre, et on pourra de nouveau regarder The walking dead avec le volume à fond.

Publicités
Catégories : Soirées Tupperware et furoncles pilo-sébacés | Étiquettes : , , , , , , , | 22 Commentaires

Navigation des articles

22 réflexions sur “La fille qui avait des nouveaux voisins cannibales et coiffés comme Kim Novak

  1. Alf

    HAHAHAHAHA, fantastique

  2. Sûre qu’ils n’ont pas d’enfants ? C’est peut-être une famille nombreuse en fait, y avait pas un grand congélateur dans le camion de déménagement ?
    Sympa ton quartier…

    • Pas vu de congélo. Mais va savoir.
      Attends, je t’ai pas raconté les bastons mémorables entre les Kassos et la bande du FJT autour de la caravane rouillée de Boulette, le revendeur de shit du boulevard Machin?

  3. ahahahah,t’es vraiment une morue!!!!

    • Je vois pas pourquoi c’est moi qui me fais traiter. C’est pas moi qui ait des meubles à chier et des Bibles satanistes dans le buffet de mon salon.

  4. Je m’insurge, il y a plein de zombies dans le Dessous des cartes ou Question Maison. Voire c’est le thème, même.

    • Oui mais ils sont pas assez explicites, va dire au connard moyen que Poutine et Assad sont des métaphores de zombies assoiffés de sang…

  5. Mouah ha ha !!! C’est la première fois que je viens ici, mais pas la dernière il me semble !!!

  6. Domino

    Bon, et sinon, dans ton prochain titre, quel Novak ? Djokovic ? Jiri ?

    • Tout va dépendre du thème du billet: les grands Serbes qui jonglent avec des balles jaunes ou les grands Tchèques qui remakent « Jeanne et Serge ».

  7. Regarde bien, tu vas peut-être avoir droit à Walking Dead en chair et en os…

  8. Anto

    Je veux bien échanger tes voisins Témoins de Jéhovah contre ma voisine édentée qui sait tout ce que je fais, quand je le fais.

    • Mes voisins ce matin: « Alors, elle va promener Médor? »
      Mes voisins hier matin: « Alors, on part à la campagne? »
      Mes voisins demain matin: « Alors, elle s’est payé une carabine 22 long rifle? »

  9. Diane Mars

    Tu sais que j’t’aime, quand tu gères ainsi ton environnement ? J’aurais adoré faire pareil 🙂

    • En fait il s’agit de gérer au mieux le fait que les armes de poing ne sont pas en vente libre. Si j’avais une filière underground pour pécho des M16, je bloguerais peut-être moins.

      • Diane Mars

        Bon, note que j’ai conseillé y’a 3 mois à ma voisine tox et schizo de tester des acides, lui disant qu’Hoffmann, il les avait pas créés pour rien. Depuis, j’entends plus de bruit quand son mec et elle reçoivent leur RÉMI et leurs allocs diverses de « j’veux pas bosser », qu’ils claquent habituellement en 3 jours de « binge coking et héroïning »… Je ne l’ai pas revue non plus, note ! Que c’est calme, la nuit, maintenant. A peine si on les entend dégueuler de temps en temps au milieu de la nuit…
        *gniarkGniark

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :