La fille qui aurait pu faire de la réclame pour une eau minérale, tellement sa vie elle est saine

Parce qu’une blogueuse populaire et glam’ aime partager avec la plèbe les trucs et astuces qui lui ont permis de s’élever au-dessus de la masse et de faire des cacas qui sentent bon.

L’autre soir on avait une copine à dîner. Elle s’appelle Camille, elle est très sympathique mais elle habite à Paris, alors forcément on la voit pas très souvent.
Camille, elle a trente ans, elle s’habille au Comptoir des Cotonniers et aussi aux puces de Montreuil, elle fait semblant de se coiffer n’importe comment et c’est très joli, même si du coup elle ressemble beaucoup à Zaz (alors forcément quand elle sonne à la porte on fait bien attention que personne ne puisse nous voir la laisser entrer dans notre maison).
Camille adore venir en Armorique parce que l’air et les gens sont sains (c’est elle qui le dit, pas moi, et c’est sûrement parce qu’elle n’est jamais allée Rue de la Soif ou dans l’arrière-salle de l’Amicale de l’Andouille de Guéméné). Elle s’extasie toujours sur l’espace, le rythme, la qualité de la vie et aussi celle des petits objets traditionnels en bois qu’elle chine dans les boutiques du coin (je sais pas si elle fait semblant de pas voir le tampon made in China ou si elle croit sincèrement que ce sont des vrais sabots utilisés pour traire les vaches fabriqués par la mère Poullaouen à Locmariaquer, peut-être qu’elle a juste trop regardé les publicités pour Tipiak).

Donc l’autre soir on discutait à table et Camille, qui sourit toujours beaucoup, n’arrêtait pas de dire que c’était trop kiffant d’avoir une vraie cheminée, et en plus de faire du vrai feu dedans.

– Et t’as encore rien vu, j’ai dit, après le dîner on va au centre-ville, y’a la charrette à bœufs du père Le Goff qui passe aux alentours de dix heures pour nous emmener.
– Sans déconner??? elle a fait.
– Non, c’est une blague, j’ai répondu.
– Ah!

Après elle nous a fait tout un discours sur comment c’est trop bien d’habiter la province, surtout l’Armorique pare que c’est une région fière et sauvage remplie de gens nobles et sauvages qui font de la musique noble aussi, comme Tri Yann et Manau, et là elle s’est mise à chanter La jument de Michalak (mais c’est sûrement parce qu’elle est célibataire et qu’elle a un faible pour les types musclés avec des coeurs tendres, même s’ils ne sont pas originaires du Tiers-Monde).
Au moment du dessert, Camille avait un petit coup dans le nez, ça la rendait encore plus expressive, du coup elle s’est presque mise à sangloter en nous expliquant à quel point on avait de la CHANCE.

– Je sais pas, tu vois? Vous êtes là, dans cette maison teeeeeellement jolie, avec du feu dans la cheminée, quand on vous regarde on voit tout de suite que vous vous aimez graaaaaave, quelque part vous avez renoncé à cette putain de frénésie consumériste qui va tous nous faire crever en fin de compte…

Moi j’étais en train d’envoyer un tweet sans intérêt depuis mon Iphone tout en regardant discrètement le match de rugby sur mon iPad et en me disant que je voulais vraiment télécharger le dernier alboume de Gogol Bordello sur mon iPod, alors j’ai pas trop réagi sur le coup du consumérisme, j’étais trop occupée, sinon évidemment je l’aurais approuvée sans réserve tellement elle avait raison.

– Vous avez retrouvé le goût des VRAIES choses, et puis vous avez des animaux, vous êtes proches de la NATURE, vous avez une gamine troooooooop belle…
– Elle est pas à moi, a dit Loutre (c’est toujours sa façon de s’excuser, surtout à l’école quand madame Blédur nous convoque avec son air pas content).
– Oui mais tu l’aiiiiiiimes, bordel, y’a teeeeellement d’amour dans cette maison, tu vois? Genre, tu vois, ça me retourne le bide, tu vois?

Loutre m’a discrètement fait signe de ranger mon téléphone parce que, bien sûr, ça se fait pas trop, quand tu es à table avec des amis. J’ai levé deux doigts pour dire « encore deux secondes », Loutre en a levé un seul pour répondre « va te faire mettre » , du coup j’ai répondu pareil, et puis bien sûr ça a fait des histoires.

– T’as aucune éducation, sifflait Loutre entre ses dents pendant que Camille continuait à boire du rouge et à chouiner, tu fais vraiment chier, tu grandiras jamais!
– De quoi j’me mêle, j’ai répondu, je viens t’emmerder quand tu regardes Question Maison alors qu’on est à table, moi?
– Ben au moins je regarde des trucs qui ont un minimum de tenue, MOI.
– Ah oué? Donc parce que je regarde des films de zombie, j’ai pas de tenue?
– Exactement. T’as cinq ans d’âge mental, t’es limite pathétique.
– AH OUAIS? Ben rassure-toi, quand je serai barrée à Tataouine et que je referai ma vie comme créatrice de jeux vidéos, tu l’auras bien profond!
– Parle pas comme ça, y’a ta gosse qui nous écoute, bravo, mère indigne!
– Tu sais ce qu’elle te dit, la mère indigne?
– …cette COMPLICITÉ, disait Camille, cette COMMUNION avec ce qui vous entoure, quoi! Ce chien si beau, avec son regard si doux,  même votre chat est GÉNIAL , tu vois?

Ted Bundy, il avait bien compris qu’on parlait de lui. Il était tout jouasse, il remuait la queue en regardant Camille dans les yeux, et puis tout à coup il a sorti son zizi  (Ted Bundy est très bien doté de ce côté là, ça fait un peu peur aux gens du quartier) et puis il a lâché un pet assez sonore et particulièrement odorant, et il est venu fourrer sa truffe entre les fesses de Camille pour lui prouver sa reconnaissance et son amour désintéressé. C’est à peu près à ce moment-là qu’Eva Braun a sauté sur la table très vite, trop vite pour que Camille réagisse, et puis elle a pris sa part de tarte au chocolat à peine entamée dans sa gueule et elle a commencé à se barrer avec. Mais moi, tu penses bien que j’avais vu le coup venir, je connais la bestiole, alors j’ai tapé du poing sur la table en criant « Touche pas au grisbi, salope! », alors Eva Braun a uriné sur mon assiette pour exprimer sa frustration primaire et non refoulée, et y’avait toujours l’odeur de Ted Bundy qui flottait au-dessus de la table, et Loutre faisait des grimaces à Phlegmon en ouvrant sa bouche pleine de chocolat et en faisant « glêêêêêêrghhh », c’était rigolo mais pas très propre, et Camille, elle disait plus rien.

Moi je suis toujours très contente quand j’ai des amis qui viennent à la maison. J’aime bien leur montrer à quel point ma vie, elle ressemble trop à un épisode de Sept à la maison.

Publicités
Catégories : Développement personnel et recherche du bonheur (c'est ça...), La vie de famille, qui donne des ulcères et provoque de l'eczéma | Étiquettes : , , , , , | 35 Commentaires

Navigation des articles

35 réflexions sur “La fille qui aurait pu faire de la réclame pour une eau minérale, tellement sa vie elle est saine

  1. Greenouille

    Je ne saurais dire si c’est ce que tu dépeins (les lutéciens font pareil en Bourgogne, comme quoi, même non iodé l’air leur convient) ou la maîtrise du rythme et de ses variations dans l’écriture du billet..mais j’me suis marrée comme une baleine !

    • Non, c’est parce que j’ai vomi sur Zaz. Avoue.

      • Greenouille

        La vérité non. En fait je crois que c’est parce que ça me rappelle un peu chez moi sauf qu’il ya des animaux en plus. Et puis dis donc, tu connais vachement bien Zaz toi ! Moi j’ai du la googler pour comprendre ton allusion à la fée…(tu savais qu’en Pologne, les seuls « artistes « français » « qu’ils connaissent et ont dans les médias sont Garou, Mylène F et Zaz ?)
        (et sinon, si c’est vrai pour Gogol Bordello ça te rajoute genre 20 000 points à ton aura de grand gourou)

        • Oui enfin, quand on parle de musique française, y’a pas que la variété hein. En Pologne, je pense qu’ils connaissent aussi Phoenix, par exemple, non ?

          • C’est pas la musique française qui me chagrine parfois, c’est effectivement la variété.
            (Je sais pas si les Polonais connaissent Phoenix, en tout cas les Ukrainiens sont raides dingues de Desireless)

        • + 20 000 alors, Eugene Hütz est le frère idéal.

  2. Quelle association de malfaiteurs les deux là; va falloir que tu, me les prêtes il me vient des idées…

  3. Hahaha, j’ai adoré! Et vive la province. Pour moi elle est normande 🙂

  4. Ma chienne Miss Pétomane réclame le numéro de Ted pour partager un boeuf bourguignon et plus si affinités.

  5. J’hésite entre rire ou plaindre Camille. Je crois que je vais choisir l’option 1. 😉

  6. Yeah !!! Gogol Bordello !!! Comment tu me fais plaisir, là !!!
    Sinon, pareil, j’ai une copine parisienne qui quand elle vient chez moi, elle « kiffe trop grave » d’aller à la fromagerie en bas de chez moi pour acheter du fromage local. Gruyère Entremont. A croire que c’est pas le même qu’à Carrefour… Et la fromagère qui me dit quelques jours après : « Elle est quand même bizarre, votre copine parisienne… » C’est dingue, quand t’es provinvial, tu repères un parisien à sa tronche. Et vice versa, tu vas me dire ^^

    • Avoir vécu trente ans à Paris n’a pas contribué à me fournir une réponse limpide à cette question. Mais en même temps je me suis rarement extasiée sur la qualité des produits du terroir quand je partais en vacances, ayant remarqué que comme partout ou presque, c’est en faisant profil bas et bonne figure que le vacancier évite les glaviots.

  7. Je te découvre avec cet article qui m’a fait mourir de rire !
    Du coup, je m’en vais de ce pas en lire d’autres

  8. Pas pire que les ex parigotes pour débagouler sur les chochottes qui s’extasient devant les près. Je sais, j’en suis 🙂

  9. Ca faisait longtemps que je n’avais pas ris à ce point à la lecture d’un article de blog 🙂

    Donc merci !

  10. MERCI !!!
    Baisse de moral aujourd’hui, le stress, les vacances qui arrivent avec 3 mômes à gerer, je me sentais dépassée quand je suis arrivée chez toi …. J’ai parcouru quelques articles en pouffant de rire comme une grosse bécasse au point que ma tribu m’a prise pour une aliénée à rire toute seule devant mon pc alors que 3mn avant je braillais presque … Alors juste MERCI ! Je repasserai vite …

  11. En fait la Bretagne c’est beau-beau

  12. Tandis que je termine mon verre de vin seule à table parce que l’ainé s’est encore barré chez « inintelligible » tandis que je criais dans son dos, rentre à minuit, que le second est parti au ciné avec son père qui s’y est collé pour « Real Steel » et que le dernier s’est enfuit de table au bout de 4 pates dont deux recrachées pour parfaire son score à angry bird, tandis donc que je suis seule à table un samedi soir (avec la vaisselle en plus), je me dis que ça a l’air chaleureux chez toi.

    • Tu pourras demander à ton mari de me donner son avis sur « Real Steel »?

      • Moue du mari. L’acteur joue bien, dit-il (en plus il a l’air mignon). Mais je ne crois pas qu’il y serait allé si c’était pas pour son fils.
        Felix 12 ans a absolument adoré
        Mon ainé (14 ans) parti voir le film avec ses potes (c’est trop nul d’aller au ciné avec ses parents) a trouvé ça vraiment nul, mais il rentre dans une phase très intello.

  13. c’est vraiment hilarant! Cette Camille est carrément le cliché de la parisienne qui croit qu’il y a 1. Paris 2. la Province, genre ya pas d’autre villes, c’est juste de la campagne, avec des gens qui roulent en charette et sont « proche de la nature »…

    • En 2007, j’ai quitté Paris et déménagé de l’autre côté du Périph’.
      J’en ai fait des cauchemars quotidiens six mois avant la date officielle du déménagement. J’étais sous Xanax. Je voulais mourir.
      En 2011 je suis retournée à Paris quelques jours pour un salon de merde (même pas une putain de convention Starwars, non, un salon professionnel que tu te tranches les veines au bout d’une heure de présence).
      J’en ai fait des cauchemars quotidiens six mois avant la date officielle du déplacement. J’étais sous Xanax. Je voulais mourir.

  14. Alors la j’ai bien ri .. une parenthèse légère et drôle ! non mais ça s’est passé vraiment? on a tous une camille en amie je crois sauf que moi j’ai pas de chien mais mon fils fout bien la honte aussi !!!!!!!!!!!!!!!

  15. violas

    je peu te présenter mon mec parcequ’il trouve que je suis vulgaire histoire de le calmer un peu tu vois. en tout cas « j’adore ce que vous faites » pour reprendre une expression de pouffe fan , mais moi je suis pas fan d’ailleurs je comprends pas qu’on puisse l’être (je parle pas de toi là mais de l’attitude).
    T’écris bien, continue stp.

  16. violas

    ah oui pour le poste moi je vit dans le sud et c’est la même y à même une ancienne amie qui croyait que je voyais des vaches tout les jours ! et après c’est moi la bouseuse , toi qui pense qu’il n’y a que paris ou le monde de heidi , con***se !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :