La fille qui venait de trouver le meilleur moyen d’attraper une maladie honteuse sans avoir à la cacher

Mariage

Avec Loutre, hier, on était à la mairie de notre commune.
Moi j’aime beaucoup aller dans les mairies, ou même au Trésor Public ou à la CAF: ce sont toujours des bureaux où tu n’as pas froid, même en plein hiver, très bien éclairés, et pleins de gens sympathiques qui boivent du café ou du thé. Souvent aussi, tu apprends plein de choses pendant que tu attends ton tour avec ton ticket à quatre chiffres, rien qu’en écoutant les gens qui travaillent dans le bureau. Hier par exemple, à la mairie de notre commune, j’ai découvert que la secrétaire de l’adjoint à la voirie couchait avec le vigile du troisième étage, et aussi que la nièce de la dame qui travaille à l’accueil était enceinte, mais que le papa de son bébé avait pris un aller simple pour Ourguentch (c’est en Ouzbékistan). En racontant ça, toutes les gentilles dames des guichets elles faisaient des bruits avec leurs lèvres, ça faisait « psssssst! », et elles faisaient des gros yeux comme Loutre quand je lui réponds que j’ai oublié de passer à la banque parce que j’étais en train de terminer mon niveau à Call of Duty. Lire la suite

Publicités
Catégories : Développement personnel et recherche du bonheur (c'est ça...) | 26 Commentaires

La fille qui avait visité le parc d’attractions des Camelots du Roi (et qui avait survécu)

Puy-du-fou

Avec Loutre, Phlegmon et toute la ménagerie, on est revenus à la maison.
On a passé des vacances merveilleuses en Vendée, où on s’est fabriqué de nombreux souvenirs qu’on va chérir toute notre vie, comme les ruches ouvertes au public qu’on a pu visiter et où on a acheté plein de miel, et aussi la pharmacie du petit village d’à côté, où on a acheté les compresses, l’aspivenin et les corticoïdes juste après.
Mais le plus beau souvenir de tous, ça restera notre journée au milieu des chevaliers, des mousquetaires et des évangélistes admirateurs de Torquemada, où on a appris tout plein de choses à propos du Roi Arthur, de Saint Goître et de Jésus-Christ. Lire la suite

Catégories : Tourista, fièvre jaune et crash aériens | Étiquettes : , , , | 22 Commentaires

La fille qui se préparait à passer quinze jours au paradis avec la 2e division SS Das Reich

Démocratisons la connerie et la beaufitude!

Avec Loutre et Phlegmon, ça y est, on est en vacances.

Cette année, on a loué une maison dans une région que je connaissais pas bien avant d’y arriver avec la voiture (en fait j’avais vu le film avec Lambert Wilson  et Sophie Marceau quand j’étais très jeune, mais comme c’était un film sans zombies ni extraterrestres agressifs, et qu’en plus c’était français, je me souviens pas de grand-chose, à part que c’est un peu un remake de La Boum qui se passe juste après qu’on a décapité les nobles en France). Lire la suite

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | Étiquettes : , , , | 14 Commentaires

La fille qui s’était tapé un bon petit kjøttkaker avec le sosie du cousin par alliance de Chris Hemsworth

Pour mes réunions à  Ásgard, j'ai mieux que les Ferrero

Hier, dans ma Boîte, on a reçu des collègues qui travaillent dans notre filiale norvégienne.
Notre Chef nous avait bien expliqué que le but, c’était de leur montrer tout ce qu’on faisait en France, vu qu’on est un peu les meilleurs et que les autres, c’est rien que des baltringues (surtout les Américains, qui nous ont piqué le Minitel, le Tatoo et le Bi-Bop, qui étaient des inventions de qualité tellement en avance sur leur temps, un peu comme les vieux pornos Marc Dorcel joués par des moustachus gras du bide, qui sont des films bien plus esthétiques que les productions yankee actuelles).
Lire la suite

Catégories : Soirées Tupperware et furoncles pilo-sébacés | Étiquettes : , , , , | 4 Commentaires

La fille qui avait fini chez les grands brûlés à cause d’un Escherichia coli particulièrement vindicatif

Nurse

Loutre me faisait remarquer hier que ça faisait très longtemps que je n’avais rien écrit sur mon blog.
C’est vrai.
Mais bon, si j’avais pas passé deux jours à l’hôpital en avril et ensuite deux mois sans pouvoir me gratter les fesses ni manger autre chose que des compotes Leader Price, c’est sûr que j’aurais recommencé à bloguer plus vite (surtout que j’avais très envie de bitcher sur n’importe quoi, c’est un très bon dérivatif quand on est sur le point de risquer la perpétuité pour infanticide, crime passionnel et cruauté envers les animaux).
Lire la suite

Catégories : Tourista, fièvre jaune et crash aériens | Étiquettes : , , , , , | 17 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.